Accueil > Chroniques > Arts et spectacles > Mon amoureux est une maison d'automne

Mon amoureux est une maison d'automne

Par Mélanie Létourneau ce 9 septembre 2011 à 09h45
Crédit Photo : Courtoisie
Mon amoureux est une maison d’automne

« Mon amoureux est une maison d’automne » est écrit par Mara Tremblay, la chanteuse. Si vous étiez déjà fan de la chanteuse, vous allez probablement retrouver son style dans ce livre, et si, comme moi, vous connaissez à peine son répertoire musical, peut-être qu’en lisant son bouquin vous aimerez… ou aimerez moins.

Lecture d’automne

L’arrivée de la saison d’automne en est souvent une de lecture, une saison où l’on s’apprête à faire des provisions pour l’hiver, à garnir nos tablettes de bibliothèque de livres que nous allons lire durant la saison froide. Des moments d’évasion bien mérités, remplis d’odeurs et de couleurs grâce aux magnifiques paysages d’automne. C’est probablement dans cet esprit que Mara Tremblay a troqué sa voix pour sa plume et nous offrir « Mon amoureux est une maison d’automne ».

Ce livre de quelque 226 pages publié aux éditions Les 400 coups raconte l’histoire d’une artiste-peintre, Florence, qui voyage à travers le monde de même que dans les espaces flous de son esprit. Mère de deux enfants, la mort récente de sa propre mère l’habite et l’émeut. Ses relations amoureuses un peu dysfonctionnelles l’amène à se questionner sur la sincérité de l’humain. Dans ce chaos, Florence recherche une certaine paix, tout en essayant de se reconstruire et tente de répondre aux questions telles qu’est-ce que l’amour et qu’est-ce que la vie.

Si « Mon amoureux est une maison d’automne » est teinté de sensibilité, il peut sembler à mon avis un tantinet morose, comme se veut parfois la saison automnale. En le lisant, on a l’impression d’entrer dans l’intimité brute du personnage de Florence, comme si l’on lisait son journal intime. Entrer dans la vie privée de quelqu’un (même si c’est un personnage vous allez me dire) peut s’avérer intéressant si on est un peu voyeuriste, mais autrement, ça peut laisser indifférent. Raconté avec beaucoup de détails, le livre de Mara Tremblay renferme des passages un peu trop intimes qui ne sont pas à mon sens indispensables pour bien saisir les tourments que vit le personnage principal. Comme on dit souvent : trop, c’est comme pas assez. Néanmoins, il est vrai que l’ouvrage proprement dit est écrit avec beaucoup de finesse, de profondeur et plein de vie, même si le personnage semble coincé dans un tourment existentiel. Le vocabulaire est judicieusement choisi et est souvent évocateur d’images, de couleurs et même d’odeurs. Les chapitres sont relativement court et souvent sur une page, ce qui donne vraiment l’impression d’un journal personnel. Cela dit, comme tous les goûts sont dans la nature, « Mon amoureux est une maison d’automne » sera peut-être réconfortant et inspirant pour bien des lecteurs et lectrices, confortablement assis sur une chaise bien rembourrée ou encore dans un hamac avec, en trame de fond, un beau paysage d’automne !

Il s’agit du premier roman de Mara Tremblay. L'auteure a passé les premières années de sa vie sur la Côte-Nord avant de quitter sa région natale pour étudier la musique à Montréal. C’est en 1999, soit à l’âge de 30 ans qu’elle présente son premier album, « Le chihuahua », gagnant de trois Félix. Son deuxième album paru en 2001 intitulé « Papillons », confirmera la place unique de l’auteure-compositeure dans le paysage musical québécois. Les textes de Mara, à la fois crus et romantiques, témoignent d’une grande sensibilité. Identifié par plusieurs critiques comme étant un des meilleurs albums de la décennie, « Tu m’intimides », sorti en 2009 marquera un point culminant dans la carrière de Mara Tremblay. « Mon amoureux est une maison d’automne » sera disponible en librairie à compter du 13 septembre.

Mara Tremblay, roman, Mon amoureux est une maison d’automne

Commentaires des lecteurs (0 commentaires)

Évaluation publique de la chronique
La chronique a présentement une cote de 0 / 5
Ajoutez votre commentaire

(Ne sera pas publiée)

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicités pour des concours, promotions et évènements.

Inscription

Notre expert

Journal de Beauce-Nord


234, rue Baronet
Sainte-Marie
Tél. : (418) 387-1205


Mélanie Létourneau
Journaliste
En savoir plus sur moi
 

Mes dernières chroniques


Répertoire des entreprises

 
Embellissements de la Chaudière
1050, boulevard Vachon Sud
Sainte-Marie, Québec G6E 2S5
(418) 387-2721
 
Golf du Moulin Laflamme
65, rang binet
Saint-Benoît-Labre, Québec G0M 1P0
(418) 222-6012

Le coin des experts