Accueil > Nouvelles > Politique > Le Parti Québécois réclame des mesures concrètes

Détresse chez les agriculteurs

Le Parti Québécois réclame des mesures concrètes

ce 3 juin 2011 à 14h40

« Où est la députée de Bellechasse lorsqu'il est question de venir en aide aux producteurs agricoles ? », questionne le président du Parti Québécois de Bellechasse, Raymond Boutin, à la lumière de nombreux articles parus dans la presse nationale.

Ce dernier souligne que l'agriculture est une activité économique de première importance dans la circonscription. « Dans la MRC de Bellechasse, la production porcine à elle seule, avec ses 210 producteurs, génère des revenus annuels de plus de 86 M$, ce qui en fait une activité primordiale pour la santé de notre coin de pays », rappelle-t-il.

Et pourtant, la situation est extrêmement difficile pour les producteurs de porcs qui entament leur 6e année consécutive dans le rouge, les prix ayant commencé à chuter en 2004. Selon l'Union des producteurs agricoles (UPA), au niveau du Québec, l'industrie aurait perdu 20 % de ses fermes au cours des trois dernières années.

Le Parti Québécois de Bellechasse réclame donc des mesures pour stopper l'hémorragie. En lien avec les coupures des deux dernières années du gouvernement libéral, apporter une aide financière véritable aux producteurs agricoles porcins notamment par une réduction substantielle de la prime d'assurance des producteurs de porcs. Il propose aussi de suspendre toute mesure qui amènerait un impact négatif sur les coûts de production porcine établis par la financière agricole. La troisième mesure est de s’assurer un étiquetage visible des produits québécois de façon à garantir que le consommateur sera en mesure d’en faire la distinction avec les produits extérieurs.

Raymond Boutin, Parti québécois

Commentaires des lecteurs (2 commentaires)


 
 
ghislain
8 juin 2011 à 21h42
le peu de credibilité que vous aviez en beauce vous l.avez perdu pour toujours il ni a que une candidate pour vous autre dans beauce sud c.est josée bilodeau qui vas avoir environ 8 vote alors fichez nous la paix et disparaisser de la planete
 

 
 
Moby Dick
4 juin 2011 à 06h57
''La troisième mesure est de s'assurer un étiquetage visible des produits québécois de façon à garantir que le consommateur sera en mesure d'en faire la distinction avec les produits extérieurs.'' Bonne idée, alors il faut acheter des produits agricoles qui viennent des fermes qui bloquent les sentiers d'auto-neige quand ils sont pas contents. Bravo!!!!!!! Moi, à toutes les occasions, j'achète des produits canadiens d'ailleurs qu'au Québec.
 
Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicités pour des concours, promotions et évènements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
Boutique Fring
212 Notre-Dame Sud
Sainte-Marie, Québec G6E 2V4
(418) 387-5500
 
Feu Vert Design
234 rue Baronet
Sainte-Marie, Québec G6E 2R1
(418) 387-1205


Nouvelles récentes