Accueil > Nouvelles > Politique > Maxime Bernier réélu

Maxime Bernier réélu

Par Pierre-Luc Lafrance ce 2 mai 2011 à 23h32
Crédit photo : Mélanie Létourneau
Maxime Bernier après l'annonce de sa victoire.

Pour la troisième fois depuis 2006, Maxime Bernier a été choisi par les Beaucerons pour les représenter à Ottawa. Le candidat conservateur a remporté ses élections dans le comté de Beauce par une forte majorité. Dès 22 h 13, Radio-Canada annonçait qu'il était réélu.La surprise, c'est de voir que Serge Bergeron était deuxième au scrutin alors que plusieurs attendaient Claude Morin.

En effet, selon les chiffres sur le site de Radio-Canada à 22 h 56, 20619 électeurs ont voté pour Maxime Bernier contre 10 656 pour Serge Bergeron. Suivent dans l’ordre : Claude Morin avec 4 602 votes, Sylvio Morin avec 2 755 votes et Étienne Doyon-Lessard avec 683 votes. Maxime Bernier avait donc un peu moins de 50 % des votes. Maxime Bernier ne devrait pas avoir une aussi importante majorité qu’en 2006 et 2008, alors qu’il détenait la plus importante majorité au Québec tout parti confondu.

Le suspense est donc rapidement passé à l’échelle nationale. Très tôt, on a sur que les Conservateurs seraient au pouvoir et, à 22 h 52, on apprenait que les Conservateurs étaient en voie d’obtenir la majorité.

Il y a toutefois un changement notable : l’opposition officielle sera assumée par le NPD, une première. La surprise n’a toutefois pas été grande puisque les sondages annonçaient la vague NPD depuis quelques semaines. Ainsi, un peu avant 22 h 30, les grandes chaînes ont confirmé le NPD à l’opposition officielle. La vague orange a particulièrement frappé au Québec et le Bloc Québécois en a été la principale victime avec des résultats catastrophiques.

À 23 h, les conservateurs avaient 124 sièges et détenaient une avance dans 41 comtés, le NPD avait 75 sièges et détenait une avance dans 29 comtés, le Parti libéral avait 18 sièges et détenait une avance dans 13 comtés alors que le Bloc Québécois n’avait encore aucun siège, mais était en avance dans 4 comtés. On parle d’une déconfiture totale. Petite surprise : le Parti vert était en avance dans un comté.

À noter que Jacques Gourdes et Steven Blaney se dirigeaient également vers une victoire dans leur comté respectif.

Nos journalistes ont suivi Maxime Bernier, Claude Morin et Sylvio Morin lors de la soirée des élections (les deux autres candidats n’avaient pas d’activité publique pour l’occasion). Pour un compte-rendu complet de leur soirée, rendez-vous sur Édition Beauce demain matin.

Du côté de Sylvio Morin, qui regardait les élections avec sa garde rapprocher à partir du Bar Le Duc de Beauceville, la déception a été de voir qu’il n’était pas dans les trois premiers. Par contre, il a accepté le vote populaire en affirmant que c’était aux électeurs de choisir.

Du côté de Claude Morin, les premières annonces plaçant Serge Bergeron en deuxième position ont causé la consternation. Le premier commentaire de Claude Morin a été : « Ça va mal à shop, mais bon c'est Beauce Nord ». Mais rapidement, il a dû se rendre à l’évidence, ce n’était pas Beauce-Nord, mais toute la Beauce. Plus tard, il affirmera : « Je me doutais que je ne rentrerais pas, mais je ne pensais pas manger une volée comme ça ».

Du côté de Maxime Bernier, il conviait les gens au Georgesville pour suivre les élections. Les gens sur place ont pu écouter un chansonnier en attendant que les choses sérieuses commencent. Si les partisans de Bernier sont demeurés calmes lors de l’annonce que les Conservateurs formeraient le prochain gouvernement, les réactions ont été plus fortes à l’annonce de la réélection du député sortant puis lorsque les grands réseaux ont confirmé que les Conservateurs seraient majoritaires.

Commentaires des lecteurs (1 commentaires)


 
 
Gilles
3 mai 2011 à 06h54
La leçon de ça¨ est de démontrer qu'ensemble dans l'action on peu faire la différence. Conservateurs ou autre c'est pas important.
 
Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicités pour des concours, promotions et évènements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
Frédéric Dion-Morisset
799, rue des Sources
Saint-Elzéar, Québec G0S 2J0
(418) -956-6393
 
Club Voyage Fascination
1083, suite 403, boul. Vachon Nord
Sainte-Marie, Québec G6E 1M8
(418) 387-8881


Nouvelles récentes