Accueil > Nouvelles > Immobilier > La copropriété : un bon plan B

La copropriété : un bon plan B

ce 6 avril 2011 à 17h25

Vous êtes prêts à devenir propriétaires, mais l'achat d'une maison vous rend anxieux? Alors, visez moins haut : optez pour la copropriété. Il faut en convenir, habiter en copropriété comporte quelques avantages évidents. Néanmoins, il s'agit d'un style de vie spécifique que certains risqueraient de ne pas apprécier. Ainsi, mieux vaut faire la lumière sur cette réalité particulière avant de se lancer dans cette aventure scabreuse.

Le premier avantage, et le plus évident, est le coût d’achat bien souvent plus abordable pour une copropriété que pour une maison unifamiliale. De plus, l’absence de terrain et la responsabilité partagée de l’immeuble diminuent énormément les frais d’entretien (déneigement, entretien paysager, réparations, peinture, etc.). Ici, non seulement de l’argent mais du temps et des efforts sont épargnés. Enfin, la proximité risque vivement d’encourager les bonnes relations avec vos voisins, en espérant bien sûr que vous demeurez en bons termes avec eux.

En effet, vivre aussi près les uns des autres amène un certain nombre de restrictions, soit des règles de savoir-vivre qui commandent le respect. Notamment, lorsque vient le temps d’effectuer quelques travaux de rénovation, fort est à parier que l’acte de copropriété vous obligera à faire approuver votre projet par les autres acheteurs. Qui plus est, cet acte pourrait restreindre certaines de vos ambitions, telles cuisiner au barbecue, garder un chien ou installer des planchers de bois franc par exemple. Ainsi, si les relations restent tendues, la vie en copropriété peut se révéler très désagréable. Évidemment, le mieux demeure de s’informer des règlements instaurés avant de signer la promesse d’achat.

Divise ou indivise?

Les propriétaires d'une copropriété indivise (exemple : triplex) ne possèdent pas que leur appartement, ils sont aussi responsables de l’immeuble. Toutefois, ces copropriétés ne comptent souvent qu'une seule hypothèque commune. En d’autres termes, il faut avoir une confiance énorme envers la capacité de paiement de ses voisins, car tous sont mutuellement responsables de l’emprunt hypothécaire de chacun.

Par contre, les acquéreurs d’une copropriété divise (condominium) ne possèdent que leur logement, mais conservent un droit d'accès aux parties communes. D’ailleurs, certaines constructions proposent quelques commodités impensables à posséder avec une maison. Ainsi, un gym, une piscine, un sauna et/ou une vue panoramique peuvent se cacher derrière le condominium désiré.

immobilier, achat, maison, copropriété

Commentaires des lecteurs (0 commentaires)

Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicités pour des concours, promotions et événements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
Michelle Lepage
466 Notre-Dame Sud
Sainte-Marie, Québec G6E 2V8
(418) 209-4224
 
Club Voyage Fascination
1083, suite 403, boul. Vachon Nord
Sainte-Marie, Québec G6E 1M8
(418) 387-8881


Nouvelles récentes