Accueil > Nouvelles > Immobilier > Interroger pour se protéger

Interroger pour se protéger

ce 16 mars 2011 à 10h41
Crédit photo : Archives
Il est important de poser les bonnes questions lors de l'achat d'une maison.

Visiter une propriété à vendre est d’un plaisir certain. S’imaginer y habiter l’est peut-être plus et dans ce cas, l’émotion risque de prendre le dessus sur la raison. Afin de laisser aller votre imagination tout en évitant les mauvaises affaires, sortez papier et crayon, car voici les questions à poser lors d’une visite qui vous permettront de faire un achat éclairé.

La première étape est de vous questionner sur vos besoins. De cette façon, certaines informations vous apparaîtront ensuite comme étant de bonnes nouvelles, voire même des inconvénients. Il est utopique de croire que vous trouverez une maison irréprochable, mais si vous êtes rendu à trois compromis, il serait peut-être plus sage de laisser tomber. Un achat aussi important ne doit pas être qu’accommodement et résiliation.

Ainsi, au vendeur, il est primordial de demander les coûts de chauffage de la propriété. Un loyer plus bas peut en effet être annulé par des coûts de chauffage trop élevés. Au même prix, vous préféreriez probablement une maison plus grande avec des coûts de chauffage moindre…

Ensuite, vérifiez les rénovations qui ont été faites et qui doivent l’être (toiture, fenêtres, plancher, tuyauterie, etc.). Dans le doute, demandez de voir les factures. Ceci pourrait vous éviter d’autres dépenses inattendues. Il faut aussi que vous sachiez l’année de construction de la propriété, son insonorisation, à qui appartiennent les clôtures (selon le cas), quels sont les biens inclus et exclus dans la vente, les problèmes déjà rencontrés et surtout, la raison du déménagement.

Puis, vient le temps d’étudier le quartier. La présence d’écoles, de garderies, d’une épicerie ou d’un parc à proximité pourrait se révéler utile. Si vos besoins ne justifient pas nécessairement un accès simplifié à ces services, n’oubliez pas les trois mots magiques : « valeur de revente ». À ce sujet, les commentaires d’un membre du voisinage à propos du quartier peuvent s’avérer très précieux. Finalement, méfiez-vous des maisons à prix réduit. Derrière elles se cachent souvent une zone inondable, ou encore des défectuosités monstres.

Il est à noter que ces indications ne sont que des points de départ et qu’il appartient aux acheteurs de pousser leur enquête de l’avant. Ne soyez pas gênés de poser vos questions. Il est du devoir du vendeur de vous montrer patte blanche et qui plus est, ne pas demander signifierait presque consentir.

questions

Commentaires des lecteurs (0 commentaires)

Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicités pour des concours, promotions et évènements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles Associées


Répertoire des entreprises

 
René Martel Courtier Immobilier
33, avenue des Îles
Scott, Québec G0S 3G0
(418) 806-3533
 
Journal de Beauce-Nord
234, rue Baronet
Sainte-Marie, Québec G6E 3B8
(418) 387-1205


Nouvelles Récentes