Accueil > Nouvelles > Immobilier > Magasiner son institution financière pour économiser

Magasiner son institution financière pour économiser

ce 11 mars 2011 à 12h34

Au cœur du processus d’achat d’une maison vient inévitablement le moment clé de la recherche du meilleur prêt hypothécaire. Cette étape peut se révéler être d’un ennui mortel, il est vrai. Il s’agit d’un assez long processus, et le résultat ne semble pas en valoir la peine… Erreur. Dans le calcul d’un prêt hypothécaire, les plus grandes épargnes viennent par les petits détails et voici pourquoi.

Prenons l’exemple d’un emprunt de 200 000 $, remboursés sur une période de 25 ans, avec une mise de fonds de 15 000 $. Cet emprunt, à 4,5 % d’intérêt, coûterait 1 052,09 $ par mois à l’emprunteur, tandis qu’il lui en coûterait 949,06 $ mensuellement à un taux d’intérêt de 3,5 % : une différence de 103,03 $ par mois, soit 30 909 $ après 25 ans.

Il est aussi important de mentionner que le taux d’intérêt varie énormément selon le type de prêt choisi (à taux fixe ou à taux variable, à court terme ou à long terme). C’est pour cette raison que l’emprunteur ne doit surtout pas chercher une transaction rapide, mais bien l’hypothèque la mieux adaptée à sa situation financière et à ses objectifs de paiement, ceci sans modifier son niveau de vie.

De plus, si rembourser rapidement entraîne de plus gros versements, rembourser sur une plus longue période signifie payer plus d’intérêts. Reprenons l’exemple des 200 000 $, suivant un intérêt de 3,5 %, toujours avec 15 000 $ en mise de fonds. Sur 15 ans, l’emprunteur devra calculer un versement de 1 356,55 $ par mois, tandis qu’il s’agit de 949,06 $ de paiement mensuel si l’hypothèque est amortie sur une période de 25 ans. Cependant, dans ce deuxième cas, l’heureux propriétaire aura payé 40 539 $ de plus en intérêts. À ce propos, une autre bonne idée pour le nouvel endetté serait de se munir d'un délai de rétractation, au cas où il aurait commis une erreur dans ses calculs.

Enfin, il ne faut surtout pas oublier qu’une institution financière qui accorde un prêt hypothèque ne fait pas un cadeau, c’est de cette façon qu’ils font leurs profits. Qui plus est, ils ont d’emblée des intérêts qui divergent de ceux de leurs clients, c’est-à-dire, le prêteur veut le plus d’argent possible, pendant que l’emprunteur veut économiser. En somme, il faut magasiner, calculer, s’interroger, afin de dénicher la formule gagnante. On en convient, il s’agit d’un travail fastidieux. Toutefois, pour 30 000 $, ça en vaut la peine… 

taux intérêt, institution financière

Nouvelles Associées


Répertoire des entreprises

 
Journal de Beauce-Nord
234, rue Baronet
Sainte-Marie, Québec G6E 3B8
(418) 387-1205
 
Louise Bilodeau Courtier Immobilier
698, rang St-Pierre
Saint-Frédéric, Québec G0N 1P0
(418) 426-5221


Nouvelles Récentes