Accueil > Nouvelles > Politique > Serge Bergeron se présente en Beauce pour le NPD

Serge Bergeron se présente en Beauce pour le NPD

Par Mélanie Létourneau ce 30 mars 2011 à 11h33
Serge Bergeron
Crédit photo : Courtoisie
Serge Bergeron

Après Maxime Bernier du Parti conservateur, Claude Morin du Parti libéral et Sylvio Morin pour le Bloc Québec, un autre joueur arrive dans l’arène politique beauceronne : Serge Bergeron pour le NPD.

La première question qui nous est venue à l’esprit lorsque nous avons parlé avec Serge Bergeron a été : pourquoi se présenter pour le NPD ? Voici sa réponse : « Parce que c’est un Parti qui est plus près des gens, près des industries et c’est pour moi une priorité de ramener les industries dans nos régions, d’empêcher que celles-ci s’installent dans les grands centres. Je suis plus qu’à 100 % d’accord avec les idées du Parti et de Jack Layton. Il est d’ailleurs le seul qui n’a jamais eu la chance de se prouver. Jack Layton veut aider les Québécois dans un pays uni », estime Serge Bergeron.  Retraité, Serge Bergeron, résidant de Saint-Victor, a passé une partie de sa carrière du côté du Nouveau-Brunswick et en Ontario où il a participé à la mise en place d’écoles francophones. M. Bergeron a également fondé et tenu pendant quatre ans un journal local distribué à Saint-Victor et Saint-Ephrem baptisé à l’époque L’Étoile du citoyen. Également préoccupé par le thème de l’environnement, Serge Bergeron aura tout de même recours à des pancartes électorales pour se faire davantage connaître, mais insiste pour dire que bien des entreprises font du recyclage avec les pancartes et que celles-ci sont utilisées à d’autres fins.

Quant à son adversaire conservateur, Serge Bergeron est conscient que Maxime Bernier peut sembler être « un monument à déplacer » puisque il est présent dans le comté, mais il demeure confiant et fera de son mieux pour offrir une alternative nécessaire aux Beaucerons, soit le NPD. « Je ne ferai pas de promesses électorales, mes coffres ne sont pas pleinement remplis et je n’ai pas d’équipe, mais je tiens quand même à être sur le terrain, car je crois en la démocratie et je crois en mon chef Jack Layton », d’ajouter l’homme de 62 ans. Pour le candidat du NPD, il ne croit pas que voter pour le Bloc Québécois est la voie à adopter. « Pourquoi voter pour un chef qui ne sera jamais premier ministre ? Gilles Duceppe dit qu’un vote pour le Bloc, c’est un vote contre les Conservateurs. Moi je dis plutôt que c’est le contraire. En votant pour le Bloc, cela empêche les autres partis comme le NPD d’avoir une vraie chance ». M. Bergeron est également d’avis que la population ne voulait pas de cette élection. « Au lieu de mettre 300 millions de dollars dans une élection, on aurait été bien mieux de le mettre dans les baisses d’impôts » a conclu le candidat du NPD.


Envoyer à un ami Imprimer

Commentaires des lecteurs (0 commentaires)

Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicité pour des concours, promotions et évènements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
Nancy Castilloux
1225 rue du pont
Saint-Lambert-de-Lauzon, Québec G0S 2W0
(418) -801-8192
 
Delteck 2000 Inc.
13125, boul. Lacroix
Saint-Georges, Québec G5Y 1N3
(418) - 227-2796


Nouvelles récentes