Accueil > Nouvelles > Emploi et formation > La CJS ouvre ses portes

La CJS ouvre ses portes

Par Éric Gagnon Poulin ce 26 juin 2011 à 15h55
Jessy Rodrigue, annimatrice et Marie-Claude Turcotte, trésorière à la CJS de Beauce-Sud.
Crédit photo : Éric Gagnon Poulin
Jessy Rodrigue, annimatrice et Marie-Claude Turcotte, trésorière à la CJS de Beauce-Sud.

Pour marquer le début de leur saison estivale, la Coopérative Jeunesse de Services (CJS) de Beauce-Sud, en collaboration avec le Carrefour Jeunesse-Emploi de Beauce-Sud, le Centre local de développement de Beauce-Sartigan et Desjardins, a procédé à une vente de hotdogs devant le Walmart de Saint-Georges, le 26 juin.

Pour marquer le début de leur saison estivale, la Coopérative Jeunesse de Services (CJS) de Beauce-Sud, en collaboration avec le Carrefour Jeunesse-Emploi de Beauce-Sud, le Centre local de développement de Beauce-Sartigan et Desjardins, a procédé à une vente de hotdogs devant le Walmart de Saint-Georges, le 26 juin. 

La vente de hotdogs sert à amasser des fonds, mais surtout à attirer de nouveaux contrats pour les jeunes. Jessy Rodrigue, animatrice de la CJS de Beauce-Sud, espère que l’événement sera profitable. « C’est un moyen de promotion pour se faire connaître dans la communauté. Nos services seront offerts dès lundi, les jeunes ont fini l’école, ils ont fait leurs réunions de comité de promotion, ils font eux-mêmes leur comptabilité, etc. », explique Mme Rodrigue. Le fait que les jeunes s’occupent un peu de tout les aide aussi à se responsabiliser davantage.
La CJS offre plusieurs services aux particuliers et aux entreprises, comme la tonte de pelouse, le gardiennage, la peinture, l’animation de fête d´enfants, l’entretien ménager, etc. Une quinzaine d’étudiants font partie du CJS de Beauce-Sud cette année. La coopérative a commencé il y a six ans dans la région et le nombre de contrats octroyés aux jeunes ne cessent d’augmenter d’année en année. En moyenne, ils peuvent faire entre 10 et 15 heures de travail par semaine. « Juste assez pour pouvoir sortir, aller au cinéma sans demander à papa ou maman », affirme Jessy Rodrigue.
 
 
En général, il s’agit là de leur première expérience de travail rémunérée. Elle offre à ces jeunes un espace, des moyens et les ressources permettant d’assurer la prise en charge de leur entreprise, tout en étant encadrés par deux animatrices. Pour faire appel aux services de la CJS de Beauce-Sud, écrivez à l’adresse suivante : [email protected] ou composez le (418) 228-9610.

Commentaires des lecteurs (1 commentaires)


 
 
Lise thibaudeau
26 juin 2011 à 18h51
Belle initiative! C'est une très belle expérience pour ces jeunes afin de vivre une première expérience de travail pertinente et à gagner de l'autonomie. Vive la nouvelle génération! Vous faites un excellent travail, autant lors de vos activités promotionnelles que sur les lieux de contrats. Bravo à tous ces jeunes et aux animateurs!
 
Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicités pour des concours, promotions et événements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
Marie Leblond
635, Jordan
Sainte-Marie, Québec G6E 3K3
(418) 389-7311
 
Kenpo Karaté
229, rue Notre-Dame Nord
Sainte-Marie, Québec G6E 2K5
(418) 387-4814


Nouvelles récentes