Accueil > Nouvelles > Agriculture > De la lumière au bout du tunnel ?

Industrie porcine

De la lumière au bout du tunnel ?

Par Hubert Lapointe ce 27 octobre 2011 à 23h47
Cécilien Berthiaume, président de l'Association professionnelle des producteurs de porcs de la Beauce.
Crédit photo : Hubert Lapointe
Cécilien Berthiaume, président de l'Association professionnelle des producteurs de porcs de la Beauce.

Cécilien Berthiaume, président de l'Association professionnelle des producteurs de porcs de la Beauce, a invité les producteurs la région à venir rencontrer et échanger avec David Boissonneault et Jean Larose, respectivement les nouveaux président et directeur général de la Fédération des producteurs de porcs du Québec. Cette rencontre s'est déroulée ce jeudi 27 octobre au Restaurant La Différence de Sainte-Marie.

L’objectif premier de l’activité était d’abord de faire le point sur la situation de crise que vit actuellement l’industrie porcine, ceci en présentant quelques-unes des démarches en cours et à venir qui tendent à améliorer la situation financière des producteurs. Toutefois, les intervenants se sont butés à une trentaine de producteurs qui ont accueilli les bonnes nouvelles avec perplexité.

Réalisations

Notamment, le prêt maximum sans intérêt dans le cadre du programme stratégique d’adaptation est passé de 100 000 $ à 150 000 $, ceci avec la possibilité pour les producteurs ayant déjà reçu ladite somme d’obtenir les 50 000 $ additionnels. « On a tous les outils autour de nous. Il faut s’en servir pour chercher des revenus supplémentaires », a indiqué Cécilien Berthiaume.

En ce qui concerne le plan d’action à court terme, la Fédération a présenté différentes mesures visant à appuyer correctement les producteurs de porcs. Les axes à travailler sont : faire un suivi de l’évolution de la situation, mettre en place des mesures à caractère collectif et individuel, informer les producteurs des outils et des ressources disponibles et rétablir la confiance de ces derniers envers leurs institutions. « L’important est qu’il faut que ça fasse la “job” et que ça aie un impact », de commenter Jean Larose.

Principalement, la discussion s’est arrêtée sur le remboursement du Programme de paiement anticipé (PPA), qui permettra désormais aux producteurs de négocier leur somme à rembourser. Selon la capacité de remboursement, et si l’entreprise possède un plan d’affaires viable à long terme, cela pourrait aller jusqu’à l’effacement complet de la dette. Selon David Boissonneault, l’objectif est que chacune des entreprises soit en mesure de faire face au futur.

Aux producteurs peu convaincus, M. Berthiaume a fait savoir que les miracles n’existent pas. Néanmoins, différentes solutions sont envisagées afin que la situation puisse un jour sortir de sa détresse. « La balle était loin dans le champ, elle n’est pas encore rendue au marbre et on cherche de bons “pitcheurs” », a-t-il métaphorisé.

Sainte-Marie, Association professionnelle des producteurs de porcs de la Beauce, Fédération des producteurs de porcs du Québec

Envoyer à un ami Imprimer

Commentaires des lecteurs (0 commentaires)

Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicité pour des concours, promotions et évènements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
Place Bureau Inc.
12340, 1ere avenue
Saint-Georges, Québec G5Y 2E1
(418) 228-8080
 
Embellissements de la Chaudière
1050, boulevard Vachon Sud
Sainte-Marie, Québec G6E 2S5
(418) 387-2721


Nouvelles récentes