Accueil > Nouvelles > Agriculture > Pour en finir avec la crise de l'industrie porcine

Pour en finir avec la crise de l'industrie porcine

Par Hubert Lapointe ce 7 juin 2011 à 23h45
Crédit photo : Hubert Lapointe
Richard Lehoux, préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce.

Les temps durs de l'industrie porcine ont assez duré, selon le préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce Richard Lehoux. En effet, au cours des derniers mois, une trentaine de fermes porcines familiales ont fermé ou ont déclaré faillite dans la région. Craignant de voir l'histoire se reproduire, ce mardi 7 juin, le préfet a demandé au gouvernement du Québec de mettre en place des mesures urgentes afin de contrer la crise qui sévit dans cette industrie.

« Tous les citoyens de Nouvelle-Beauce sont concernés par cette crise. […] L’impact va au-delà de l’agriculture », a lancé Richard Lehoux. Il est vrai que les personnes les plus touchées sont les producteurs porcins eux-mêmes. Une fois forcés d'arrêter leur production, ils perdent leur revenu, parfois leur maison en plus de leur ferme qui est souvent un bien légué de génération en génération. Toutefois, d’autres emplois liés à la production porcine tels les fournisseurs d’intrants agricoles ou les meuneries subissent aussi les revers de la crise.

Enfin, tous les propriétaires fonciers sont affectés, car environ 81 % de la baisse de la valeur des bâtiments porcins a été absorbée par les propriétés de type résidentiel. Or, si les bâtiments porcins n'avaient pas été l'objet d'une baisse aussi importante, les propriétaires résidentiels n'auraient pas eu d'augmentation de leur compte de taxes. À titre d’exemple, à Saint-Isidore seulement, la crise a créé un manque à gagner de 100 000 $.

Le problème prendrait ses origines dans une maladie nommée circovirus. Par sa faute, les fermes porcines sont au ralenti depuis quelques années et accumulent une dette colossale. Pendant ce temps, la Financière agricole cherche à rembourser cette dette en 5 ans alors que les producteurs auraient plutôt souhaité en venir à bout en quinze ans. « L’enveloppe budgétaire devrait suffire mais les producteurs ont besoin de temps », a prononcé M. Lehoux.

Par ailleurs, la Beauce serait la région qui contient le plus grand nombre de producteurs indépendants au Québec. Il est donc encore plus difficile de passer au travers de la crise. Encore pire, Richard Lehoux sait qu’il y a encore du sang entrepreneurial en Nouvelle-Beauce, mais la situation a développé un sentiment de morosité et de stress chez les producteurs. Ce faisant, les parents disent à leurs enfants de ne pas suivre leurs traces dans cette industrie car ils refusent de les voir vivre la même misère. « La relève est prête mais le contexte est peu motivant », dit-il. Devinant que la demande de viande porcine sera en croissance dans les prochaines années, Richard Lehoux redoute que trop de fermes aient été abandonnées lorsque les affaires reprendront. « C’est le grand temps d’amener des correctifs à la situation », conclut-il.

Le préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce espère donc avoir sensibilisé suffisamment les élus provinciaux afin que ceux-ci questionnent adéquatement la Financière agricole lors de la commission sur l’agriculture qui se tiendra ce jeudi 9 juin.
 

Commentaires des lecteurs (0 commentaires)

Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicités pour des concours, promotions et évènements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
Place Bureau Inc.
12340, 1ere avenue
Saint-Georges, Québec G5Y 2E1
(418) 228-8080
 
Ovascène
919, St-Martin
Sainte-Marie, Québec G6E 1E6
(418) 387-2200


Nouvelles récentes