Accueil > Nouvelles > Actualités > Réorganisation majeure des unités pastorales dans la région

Réorganisation majeure des unités pastorales dans la région

Par Éric Gourde ce 8 juin 2012 à 08h11
Monseigneur Gaétan Proulx, évêque auxiliaire et vicaire général du Diocèse de Québec était accompagné de Marie Chrétien, coordonnatrice des services de pastorales au Diocèse pour la présentation des différents scénarios retenus.
Crédit photo : Éric Gourde
Monseigneur Gaétan Proulx, évêque auxiliaire et vicaire général du Diocèse de Québec était accompagné de Marie Chrétien, coordonnatrice des services de pastorales au Diocèse pour la présentation des différents scénarios retenus.

Le Diocèse de Québec va de l'avant et suggère des modifications importantes à l'organisation diocésaine sur la rive-sud de Québec. La région de Chaudière-Appalaches en entier sera touchée et verra le nombre de ses conseils de fabrique diminuer considérablement. D'une quarantaine de conseils de fabrique dans la région Rive-Sud, ce nombre pourrait passer à quatre peut-être cinq communions de communautés selon le scénario choisi.

Les scénarios les plus prometteurs ont fait l’objet de discussions au cours des derniers mois dans les conseils de fabrique de la région. On estime à 110 le nombre de rencontres sur le sujet depuis septembre dernier. Les résultats de ces rencontres ont été présentés aux nombreux fidèles qui ont convergé vers l’église de Saint-Henri mercredi dernier.

Le scénario le plus prometteur, selon le Diocèse, vise un regroupement des municipalités d’Armagh, Saint-Philémon, Buckland, Saint-Damien, Saint-Lazare, Sainte-Claire, Saint-Nérée, Saint-Nazaire et Saint-Malachie en une communion de communautés. Une seconde serait formée de Beaumont, Saint-Michel, Saint-Vallier, La Durantaye, Saint-Raphaël, Saint-Gervais, Saint-Anselme, Saint-Henri, Honfleur et Saint-Charles. La troisième serait composée des paroisses de Saint-Isidore, Sainte-Hénédine, Sainte-Marguerite, Sainte-Marie, Scott, Saint-Bernard, Saint-Elzéar, Saint-Sylvestre, Saint-Patrice et Saint-Narcisse. Les communautés de Saint-Joseph-de-Lévis, Saint-Rédempteur, Saint-Lambert, Breakeyville et Saint-Étienne seraient regroupées avec le Grand Lévis où une deuxième communion de communautés serait créée en raison d’une plus forte densité de population.

Dans une allocution vidéo présentée aux gens présents en début de soirée, l’Archevêque de Québec, Mgr Gérald-Cyprien Lacroix, a tenu à saluer la démarche en cours avouant qu’une mise à jour était nécessaire dans les communautés. « On a besoin d’un renouveau dans la façon d’annoncer, de vivre et de témoigner l’Évangile ! Certaines communautés sont maintenant plus fragiles, la population y est moins nombreuse et l’Église doit demeurer au cœur de l’action. Le statut quo est impossible, il faut faire autrement. » Mgr Lacroix précise toutefois que ces changements devront se faire en respectant le rythme des communautés et dit souhaiter que celles-ci soient solidaires dans leurs démarches.  « Seul, on va plus vite ! Mais ensemble, on va plus loin. » Le Diocèse se soucie toutefois de l’appartenance locale aux communautés dans ses réflexions, des distances et de la charge pastorale que tout cela pourrait impliquer.

Présent à la rencontre, l’évêque auxiliaire et vicaire général du Diocèse, Mgr Gaétan Proulx, a lui aussi souligné que l’organisation diocésaine doit changer ses façons de faire, mais a aussi mis en relief la complexité de la réflexion actuellement en cours. « On se doit de considérer les alliances naturelles, les territoires scolaires et municipaux, les axes routiers, la population, la taille des communautés et tout ça sera échelonné dans le temps. » L’été sera une période propice à la réflexion et le point sera fait à l’automne.

Il y a deux à trois milieux où on aura besoin de temps avant de se positionner », relatait Mgr Proulx précisant que les paroisses de Sainte-Claire, Saint-Lazare, Saint-Nérée et Saint-Malachie seraient rencontrées pour illustrer leur pensée sur le scénario proposé.

La région Chaudière, qui regroupe les paroisses situées dans les MRC de Beauce-Sud, Robert-Cliche et Etchemins, fait actuellement l’objet d’une démarche similaire. Les scénarios les plus prometteurs seront dévoilés aux fidèles le 18 juin à l’Église l’Assomption de Saint-Georges.

Diocèse de Québec, Chaudière-Appalaches, Mgr Gérald-Cyprien Lacroix, Mgr Gaétan Proulx

Envoyer à un ami Imprimer

Commentaires des lecteurs (0 commentaires)

Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicité pour des concours, promotions et évènements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
Jacob Drouin Ltée
2305, 6e avenue
Saint-Georges, Québec G5Y 3X6
(418) 228-2928
 
Clinique chiropratique Nouvelle-Beauce
529, boul. Vachon-Nord
Sainte-Marie, Québec G6E 1L8
(418) 387-5156


Nouvelles récentes