Accueil > Nouvelles > Sports > Mathieu Poirier ravi de son expérience aux Universiades

Mathieu Poirier ravi de son expérience aux Universiades

ce 24 août 2011 à 12h05
Mathieu Poirier en action.
Crédit photo : Courtoisie
Mathieu Poirier en action.

Mathieu Poirier de Saint-Georges a pris le 10e rang de la compétition d'haltérophilie de la catégorie des 69 kilos aux Universiades d'été qui se sont déroulées à Shenzhen en Chine. L'étudiant en génie civil du Cégep Beauce-Appalaches est revenu au Québec le 21 août enchanté par cette grande expérience internationale. Il s'agit pour lui d'un pas de plus vers l'objectif d'une participation aux Jeux Olympiques de 2016.

Le calibre des athlètes âgés de moins de 26 ans qui prennent part aux Universiades est très relevé. Plusieurs ont déjà participé aux Jeux olympiques. « L’ambiance était incroyable là-bas, explique le jeune homme. Les compétitions se sont déroulées dans des installations spécialement construites pour l’occasion dans une ville qui compte plus de 10 millions d’habitants. C’était bien plus grandiose que le championnat du monde auquel j’ai participé l’année dernière en Bulgarie. »

Mathieu Poirier a soulevé 113 kilos à l’arraché et 135 kilos à l’épaulé-jeté. « J’ai déjà réalisé de meilleures performances à l’entraînement mais ce sont mes meilleurs résultats internationaux. C’était impressionnant de me mesurer à des athlètes d’un très haut calibre ».

Les cérémonies d’ouverture ont séduit l’haltérophile. « Me retrouver dans un stade rempli à craquer en compagnie d’athlètes provenant de 152 pays est une expérience que je n’oublierai jamais. Le spectacle d’ouverture était très spectaculaire. L’organisation était tellement bien rodée. Il y avait même des gens qui vidaient les trous d’eau dans les rues avec des brosses après les averses. »

À l’issue de sa compétition, Mathieu Poirier a eu l’occasion de faire un peu de tourisme. Il a visité quelques quartiers de Shenzhen. « J’ai pu constater comment richesse et pauvreté se côtoient en Chine », dit-il. Il s’est également promené un peu à Hong Kong.

La vie a rapidement repris son cours normal pour l’athlète de Saint-Georges. Il a recommencé ses cours au Cégep Beauce-Appalaches le lendemain de son retour au Québec. Un horaire d’automne allégé l’aidera à poursuivre son entraînement. Encore d’âge junior, il souhaite devenir l’un des meilleurs Canadiens de la catégorie sénior. Sa prochaine compétition sera le championnat provincial sénior en octobre. 

L’horaire d’automne de Mathieu Poirier prévoit moins de compétitions mais plus de temps consacré à l’entraînement. Il se rendra à Saint-Hyacinthe à toutes les deux semaines afin de rencontrer son entraîneur, Yvan Darsigny, qui a participé deux fois aux Jeux olympiques.

Mathieu Poirier dit être reconnaissant aux commanditaires qui l’ont aidé à défrayer les coûts reliés à sa participation aux Universiades, notamment le Groupe Canam et la Fondation du Cégep Beauce-Appalaches.

Mathieu Poirier, Universiades, haltérophilie

Commentaires des lecteurs (0 commentaires)

Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicités pour des concours, promotions et événements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
Bijouterie Clermont Labrecque inc.
41, rue Notre-Dame Nord
Sainte-Marie, Québec G6E 3Z4
(418) 387-7500
 
Ovascène
919, St-Martin
Sainte-Marie, Québec G6E 1E6
(418) 387-2200


Nouvelles récentes