Accueil > Nouvelles > Santé > Le CSSSB partenaire de la campagne de prévention des dépendances

Le CSSSB partenaire de la campagne de prévention des dépendances

ce 23 novembre 2011 à 15h23
Le directeur du programme Famille-Enfance-Jeunesse, Denis Lafontaine.
Crédit photo : Courtoisie
Le directeur du programme Famille-Enfance-Jeunesse, Denis Lafontaine.

Le Centre de santé et de services sociaux de Beauce (CSSSB) souscrit parfaitement à la campagne ministérielle lancée cette semaine pour prévenir les dépendances en encourageant les jeunes à s'engager, que ce soit dans un sport, un art, le bénévolat ou autre. Pour la directrice générale du CSSSB ainsi que du Centre de réadaptation en alcoolisme et toxicomanie de Chaudière-Appalaches (CRAT-CA), Huguette Giroux, cette campagne va dans le bon sens et les stratégies déployées semblent judicieuses.

Directeur du programme Famille-Enfance-Jeunesse, Denis Lafontaine souligne « qu’il est clair que les personnes bien dans leur peau qui ont confiance en elles et qui font partie de bons groupes risquent moins que les autres d’être tentées de consommer de façon abusive alcool et drogues ou de s’adonner frénétiquement à des jeux de hasard ».  En quelque sorte, être occupé et nourrir des rêves peut protéger contre les abus.   

M. Lafontaine invite les familles et tous les adultes qui travaillent auprès des jeunes à participer eux aussi à forger des barrières de protection autour d’eux, notamment en contribuant à renforcer leur estime personnelle. « À l’adolescence, on semble trop souvent portés à ne voir que les faiblesses et à négliger les forces, une méprise malheureuse. Or, c’est d’abord à travers le regard de ses proches que l’enfant se découvre et se définit. On doit se souvenir de cette réalité et, quand le doute et la peur surviennent,  ne pas hésiter à demander de l’aide. » 

Prévenir, informer et accompagner

Les CLSC offrent différents services pour aider les familles à mieux accompagner les jeunes.   Dépendamment des circonstances et des besoins, il peut s’agir de consultations individuelles ou de groupe. Les infirmières et les intervenants sociaux qui travaillent en milieu scolaire s’avèrent également d’excellents alliés. On peut les joindre dans les écoles du territoire et, malgré leur engagement au respect de la confidentialité, ils peuvent fournir information et accompagnement. De nombreux organismes communautaires offrent également des outils pour favoriser l’épanouissement des jeunes et la communication entre parents et enfants.  Enfin, les équipes de professionnels en poste à Info-Santé/Info-Social peuvent offrir aide et référence. En tout temps, on trouve quelqu’un au bout du fil en composant le 811. 

Centre de santé et de services sociaux de Beauce, dépendance, Denis Lafontaine

Envoyer à un ami Imprimer

Commentaires des lecteurs (0 commentaires)

Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicité pour des concours, promotions et évènements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
Club Voyage Fascination
1083, suite 403, boul. Vachon Nord
Sainte-Marie, Québec G6E 1M8
(418) 387-8881
 
Ovascène
919, St-Martin
Sainte-Marie, Québec G6E 1E6
(418) 387-2200


Nouvelles récentes