Accueil > Nouvelles > Politique > Les candidats de Beauce-Sud s'affrontent

Élections Québec 2012

Les candidats de Beauce-Sud s'affrontent

Par Éric Gagnon Poulin ce 23 août 2012 à 16h08
Robert Dutil, du Parti libéral du Québec, Richard Savoie, de la Coalition avenir Québec ainsi que Luc Villeneuve, du Parti Québécois, étaient au rendez-vous.
Crédit photo : Éric Gagnon Poulin
Robert Dutil, du Parti libéral du Québec, Richard Savoie, de la Coalition avenir Québec ainsi que Luc Villeneuve, du Parti Québécois, étaient au rendez-vous.

Les trois candidats aux élections provinciales de Beauce-Sud se sont affrontés lors d'un débat radiophonique sur les ondes du Cool FM 103,5, une joute organisée par la Chambre de commerce de Saint-Georges. Robert Dutil, du Parti libéral du Québec, Richard Savoie, de la Coalition avenir Québec ainsi que Luc Villeneuve, du Parti Québécois, étaient au rendez-vous.

Dans un climat de calme et de respect exceptionnel, si l'on compare ce débat avec ce que l'on a pu entendre jusqu'à maintenant, les candidats ont dû se prononcer sur six questions, soit l'économie, la confiance et l'éthique, le développement régional, la santé et la famille, l'éducation et l'environnement. De manière générale, les candidats ont réitéré les différentes positions de leurs partis sur le plan national, aucune surprise pour les auditeurs.

Les enjeux régionaux

Ce qui intéressait plus particulièrement les auditeurs lors de ce débat, c'était les enjeux régionaux. Que feraient-ils pour la région s'ils étaient portés au pouvoir? Pour Luc Villeneuve, il faut relancer l'agriculture et l'industrie forestière. « On doit revenir à la base […] on doit créer une politique agricole dans les plus brefs délais. La meilleure façon de protéger le territoire, c'est de le développer », déclare-t-il. Il propose aussi l'adoption d'une charte du bois pour favoriser son utilisation.

Pour la CAQ, M. Savoie croit qu'il faut investir davantage dans l'industrie touristique, notamment dans le développement des réseaux de véhicules hors route. « C'est un enjeu touristique de développement régional important. Il y a des stations-services qui ne vivent que de ça ». Il souhaite également que la Beauce développe sa stratégie de communication pour mieux faire valoir ses attraits touristiques.

Robert Dutil mise beaucoup sur le Plan nord pour le développement régional. « Déjà, ce sont 500 ou 600 emplois qui ont été créés grâce au Plan nord. La Beauce est en avance sur les autres », mentionne-t-il. Un enjeu important pour le député sortant est le prolongement de l'autoroute de la Beauce. Il en a d'ailleurs profité pour affirmer que le PQ avait retardé le projet. « M. Villeneuve fait partie d'un parti qui nous a tenus 42 heures à l'Assemblée nationale pour le projet de l'autoroute. Si je n'avais pas eu l'appui des 66 débutés libéraux le projet de loi ne passait pas et on n'aurait pas pu envisager de poursuivre l'autoroute », dénonce M. Dutil. Richard Savoie semblait en accord avec le député libéral sur le sujet. « C'est un beau projet et c'est certain que l'on va la terminer, ce n'est qu'une question de temps ».

Par contre, Luc Villeneuve a répliqué à l'argumentaire de M. Dutil en ce qui a trait au « blocage » du PQ sur la question. « Le projet de loi que l'on parle […] c'est le gouvernement qui voulait rendre légal ce qui était illégal. […] Ce qui est arrivé, c'est que le tracé a été déplacé d'un seul coup de crayon et on n'a jamais eu la justification de ce déplacement. La raison pour laquelle le Parti québécois est intervenu, c'est pour défendre des citoyens dont les droits étaient brimés. Ils sont allés en Cour Supérieure et ils ont gagné. Pour retarder encore plus, ils [les libéraux] ont fait un projet de loi pour leur imposer un le tracé », souligne le candidat péquiste. M. Dutil a conclu cette question en affirmant que ces citoyens estimaient que leur propriété privée passait avant le bien collectif.


Envoyer à un ami Imprimer

Commentaires des lecteurs (3 commentaires)


 
 
Réal
25 août 2012 à 20h07
Déshonneur à Dutil Je dirais que le libéral Dutil s'est particulièrement acharné à camoufler, contourner, minimiser, saborder, esquiver pendant 8 ans le dossier de l'autoroute, qu'il a occulté toutes formes de discussions, de négociations, de compromis, d'ententes et qu'au contraire, il a menti, tergiversé, bafoué, volé, scrappé l'environnement, le droit, la vie et la Beauce en entier....bref Dutil est le plus parfait exemplaire du libéral type ( ...c'est pour toutes les erreurs manifestes dans ce dossier que je ne peux pas vous appeler monsieur mais juste... libéral )
 

 
 
Josée Bilodeau
25 août 2012 à 07h24
Je veux réagir aux propos tenus par Robert Dutil au sujet de l%u2019autoroute 73 où il mentionne que j'ai défendu devant les tribunaux mes intérêts personnelles. Faille-t-il rappeler à Monsieur Dutil que son gouvernement et ses ministères ont une responsabilité dans la protection et le respect de l%u2019environnement, du territoire et des activités agricoles, d'intérêts collectifs, et conséquemment, le dossier de l%u2019autoroute 73 fournit malheureusement l%u2019exemple d%u2019une situation où c%u2019est son gouvernement, prônant la Loi et l%u2019ordre, qui a contrevenu à ses propres lois et règlements en la matière; Faille-t-il lui rappeler que le Parti libéral, dans le dossier de l%u2019autoroute 73, a refusé la valeur de la Loi, a refusé sa finitude, a refusé la soumission de son gouvernement au pouvoir de contrôle et de surveillance de la Cour supérieure et a refusé de reconnaître le droit des citoyens de s%u2019adresser à la justice; Faille-t-il lui rappeler que le prolongement de l%u2019autoroute 73 par le tracé de référence à Beauceville, communément appelé « tracé Ouest », a été autorisé et décrété depuis trois décennies, en respect des lois environnementales, sous la gouverne de René Lévesque du Parti québécois, alors que Monsieur Dutil était maire de St-Georges; Que le nouveau tracé proposé sous son gouvernement en 2004, le tracé Est, n%u2019a reçu ni assentiment du B.A.P.E. ni autorisation finale et sans appel du Tribunal administratif du Québec ni même une décision légale de son Conseil des ministres de l%u2019imposer suivant un jugement de la Cour supérieure; Faille-t-il lui souligner que la Loi 2, adoptée par le Parti libéral, est une solution d%u2019esquive des tribunaux, prise sous la dictée d%u2019un groupe de pression qui a descendu dans la rue, irrité des décisions juridictionnelles défavorables et des délais inhérents de justice et c%u2019est sans aucun fondement rationnel que le Parti libéral a violé les lois d%u2019ordre public et général pour appliquer de façon tout à fait arbitraire ses propres vues sur le projet en cause. Faille-t-il lui rappeler que la soumission des gouvernants aux règles juridiques est le fondement de l%u2019État de droit; Faille-t-il lui rappeler qu%u2019il est incompatible avec la prééminence du droit dans une société démocratique et avec les principes fondamentaux du droit que des citoyens ne puissent s%u2019adresser aux tribunaux et n%u2019obtiennent l%u2019effectivité des décisions de justice rendues à l%u2019encontre de l%u2019État; Qu%u2019au vu de ce qui précède, n%u2019eut été du changement de tracé par son gouvernement du Parti libéral, le prolongement de l%u2019autoroute 73 serait non seulement déjà réalisé mais qu%u2019en plus, il répondrait aux exigences des lois environnementales; Faille-t-il mentionner à Monsieur Dutil également que le Parti libéral, par l%u2019entremise du ministre Sam Hamad, s%u2019est engagé à nous rembourser nos frais judiciaires des suites de l%u2019adoption de la Loi 2, engagement réitéré par le ministre Pierre Moreau, et qu%u2019à ce jour, par une offre ridicule couvrant à peine le tiers de nos frais, son gouvernement n%u2019a pas respecté ses engagements; Qu%u2019enfin, dévoilons aussi que depuis l%u2019adoption de la Loi 2, aucun certificat d%u2019autorisation n%u2019a été émis par le ministre du Développement durable, de l%u2019Environnement et des Parcs et qu%u2019aucun décret d%u2019expropriation n%u2019a été pris par son Conseil des ministres; Qu%u2019effectivement, il est plausible de croire qu%u2019aucun travaux ne sera réalisé sous la gouverne d%u2019un autre parti que le Parti libéral puisqu%u2019il s%u2019opposera à la réalisation du prolongement de l%u2019autoroute 73 si le nouveau parti au pouvoir, plus responsable et respectueux des lois et de nos instances démocratiques, oserait reconsidérer le tracé Ouest, traversant les terres des petits amis du Parti libéral; Qu%u2019aux vues de l%u2019ensemble des éléments énoncés, qu%u2019il plaise aux citoyens de la Beauce de donner à Robert Dutil, le 4 septembre prochain, un vote réflétant le peu de crédibilité qui lui reste encore.
 

 
 
Mike
23 août 2012 à 18h10
**M. Dutil a conclu cette question en affirmant que ces citoyens estimaient que leur propriété privée passait avant le bien collectif.** Bravo ! à M. Villeneuve, vous avez tout à fait raison, si les libéraux auraient pas changer le tracé pour leur p'tits amis, bien on l'aurait l'autoroute les beaucerons et on roulerait là dessus, Ils ont brimés les droits de ses citoyens Honnêtes, les tribunaux eux sont neutres et on dit que le gouvernement n'avait pas agit légalement en annulant le décret. Pas que la petite affaire !!
 
Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicité pour des concours, promotions et évènements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
La Place du Sommeil
182, rue Principale
Courcelles, Québec G0M 1C0
(418) 483-5374
 
Golf du Moulin Laflamme
65, rang binet
Saint-Benoît-Labre, Québec G0M 1P0
(418) 222-6012


Nouvelles récentes