Accueil > Nouvelles > Actualités > Se faire passer un sapin !

Se faire passer un sapin !

Par Frédéric Desjardins ce 10 février 2012 à 16h28
Selon l Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB), notre économie forestière régionale repose sur une multitude de propriétaires-producteurs fortement impliqués dans leurs boisés.
Crédit photo : courtoisie
Selon l Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB), notre économie forestière régionale repose sur une multitude de propriétaires-producteurs fortement impliqués dans leurs boisés.

L'Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB) est en profond désaccord avec une décision controversée prise par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MNRF). Le point de divergence concerne l'attribution jugée partiale des nouveaux budgets consacrés à la forêt privée.

En mai 2011, le MNRF a décidé que 75 % de ces sommes seront dorénavant réservés aux groupements forestiers. Ceci engage du même coup la signature d’une convention à long terme pour chaque propriétaire avec les groupements en question. Les conseillers indépendants ne peuvent donc plus offrir leurs services sur une propriété faisant l’objet d’une convention d’aménagement avec un groupement forestier. Selon l’APBB, le gouvernement a octroyé un privilège à un seul type de conseiller forestier, écartant ainsi tous les autres professionnels du même domaine.

Cette décision aurait pour effet de concentrer les investissements uniquement vers les grandes superficies, moyennant une hausse du coût des services. Ainsi, moins de petits producteurs resteraient actifs sur le terrain. L’Association des propriétaires de boisés de la Beauce exige que les conseillers forestiers soient reconnus sur la base de la performance économique sur le terrain et non pas en fonction de leur nature corporative. L'organisme beauceron possède d'ailleurs une mission non lucrative.

« Nous représentons plus de 11 000 propriétaires privés et notre objectif est de gérer avec eux la mise en marché du bois à pâte. On a un mandat de formation et d’offres de services sur les aménagements forestiers. Plus de 90 % des membres font leurs travaux eux-mêmes. Or, les groupements forestiers ont un rôle lucratif de récolte du bois et comprennent de gros actionnaires. Les gens n’auront plus la liberté de choisir avec qui travailler », explique Michel Roy, directeur des communications pour l’APBB.

Le regroupement a justement envoyé le mois dernier un dépliant dénonçant cette conclusion politique appelée « décision 19 » aux 11 100 propriétaires de boisés en Beauce. Le RESAM (représentant provincial des groupements forestiers) aurait fait pression sur le MRNF pour que l’association beauceronne et les syndicats se retirent du marché de l’aménagement forestier. Toutes ces préoccupations ont déjà été exposées auprès des conseils des maires au sein des MRC Les Etchemins et Robert-Cliche.

« Dans la révision de sa politique sur la forêt privée, le ministère doit prioriser le propriétaire, respecter ses intérêts et reconnaître sa contribution dans le développement des communautés. Donner un privilège aux groupements forestiers n’est pas la solution. Il doit réviser sa décision et permettre à tous les conseillers forestiers méritants d’avoir un accès équitable aux fonds publics. L’intervention du ministère doit éviter toute tendance vers un monopole de l’aménagement », stipule Marc-Yvon Poulin, président de l’APBB.

Afin de mieux informer les citoyens de cette situation, l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce tiendra des assemblées publiques du 21 au 23 février dès 19 h 30 à Saint-Évariste (salle Blanche), Saint-Malachie (École aux Quatre-Vents) et Vallée-Jonction (Centre multifonctionnel). Deux rencontres sont aussi prévues les 28 et 29 février à Lac-Etchemin (Centre des arts et de la culture) et Saint-Georges-Ouest (salle paroissiale près de l’église) à la même heure. L’organisme invite aussi les gens à donner leurs opinions et commentaires à l’adresse http://blogue.apbb.qc.ca. 

Association des propriétaires de boisés de la Beauce, groupements forestiers, Marc-Yvon Poulin

Envoyer à un ami Imprimer

Commentaires des lecteurs (0 commentaires)

Ajoutez votre commentaires
Nom
Adresse Courriel

(Ne sera pas publiée)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessous. (La casse n'est pas prise en compte.)

Cliquez ici pour obtenir un nouveau code

Pas encore inscrit sur www.EditionBeauce.com?

Inscrivez-vous ici en quelques minutes, rejoignez le réseau qui vous en donne plus.

Les plus actifs seront sollicité pour des concours, promotions et évènements.

Inscription

Commentaire

Veuillez prendre note que votre commentaire est soumis de facon anonyme, et sera sujet a validation avant d'etre affiché sur le site.


Nouvelles associées


Répertoire des entreprises

 
Isabelle Boutique
12467, 1ere avenue
Saint-Georges, Québec G5Y 2E3
(418) 221-1999
 
Edène Coiffure
262, rue Notre-Dame Nord
Sainte-Marie, Québec G6E 2K6
(418) 387-1888


Nouvelles récentes