Accueil > Nouvelles > Éducation > L’École Vision Beauce offre un camp d’immersion anglaise

L’École Vision Beauce offre un camp d’immersion anglaise

Par Pierre-Luc Lafrance ce 11 mars 2011 à 16h56
Crédit photo : Archives

L’École Vision Beauce n’a pas encore fêté son premier anniversaire, mais les projets s’accumulent du côté de cette école privée trilingue. En effet, à partir du 27 juin, l’École Vision Beauce offrira un camp d’immersion anglaise de trois semaines pour les jeunes de 3 et 4 ans.

Ce camp s’adresse aux jeunes qui fréquentent le préscolaire à l’École Vision, mais aussi aux jeunes curieux qui voudraient découvrir de façon ludique ce qu’est l’immersion. Pendant le camp, les jeunes apprendront l’anglais et l’espagnol dans une ambiance conviviale et à travers des ateliers d’arts plastiques, des activités psychomotrices et plusieurs autres activités (cuisine, danse, chant, horticulture, etc.). Chaque semaine, une culture différente sera étudiée (États-Unis, Mexique et France) et il y aura une sortie à la fin du camp. Selon Mélanie Boissonneault, la directrice de l’École Vision Beauce, les parents pourront voir les acquis des jeunes au cours de ses trois semaines. Afin d’offrir un environnement sécuritaire et un bon encadrement, il y aura un animateur par groupe de huit enfants. L’objectif est de mettre en place quatre groupes de huit élèves. À noter que le camp aura lieu dans les locaux de l’École Vision.

Pour s’inscrire au camp, le coût est de 450 $ pour les trois semaines. On peut s’inscrire et prendre des informations en contactant Mélanie Boissonneault au (418) 386-3612 ou en écrivant à .

Une première année au-delà des attentes

Mélanie Boissonneault trace un portrait très positif de la première année de l’École Vision Beauce. Lors de l’année 1, 81 élèves ont fréquenté l’école. Ce nombre va augmenter à tout près de 100 lors de la prochaine année scolaire. Ce qui satisfait particulièrement la directrice, c’est que presque tous les élèves de la première cohorte seront de retour. Il y a même des gens sur les listes d’attente. En fait, il ne reste que quelques places pour le groupe de première année (il y a 21 inscriptions et le maximum est de 25 élèves).

L’autre grande satisfaction de la directrice, c’est l’implication des parents. D’ailleurs, un comité de parents a été créé. Parmi les prochaines activités de financement, il y aura une vente de garage à la fin du printemps et la campagne « J’adopte un livre » qui permettra de garnir la bibliothèque en invitant les entreprises à « adopter un livre ». L’objectif est d’accumuler 500 livres.

Les parents s’impliquent dans plusieurs aspects de l’école. Entre autres, des parents bénévoles veulent mettre en place un camp d’initiation aux techniques du football. La directrice souhaite d’ailleurs développer de plus en plus le volet parascolaire.

Quant aux jeunes, Mme Boissonneault soutient que les changements sont notables. Les jeunes de 1re et 2e année sont déjà capables de communiquer entre eux et avec leurs enseignants en anglais.

Sainte-Marie, école, camp, éducation, immersion anglaise

Nouvelles Associées


Répertoire des entreprises

 
Journal de Beauce-Nord
234, rue Baronet
Sainte-Marie, Québec G6E 3B8
(418) 387-1205
 
Entreposage Ste-Marie
1336 1ere rue
Sainte-Marie, Québec G6E 3H3
(418) 387-8107


Nouvelles Récentes