avec Google
Utilisateur :
Mot de passe :
En direct sur l'Actualité et les nouvelles de la Beauce Mercredi, 3 Janvier 2007

 Les plus récentes nouvelles  Archives
Selon le candidat de l’ADQ, la députée Vien manque de leadership
1/2/2007 11:31:34 AM
Jean Domingue
Le candidat de l’ADQ dans Bellechasse, monsieur Jean Domingue, déplore le manque de leadership de la députée libérale, Dominique Vien, dans le dossier du pont Morissette à Saint-Anselme. « Le pont est fermé depuis maintenant plus d’un an et rien n’a encore été fait. La communauté est mobilisée et a même amassé des fonds pour sa réfection alors que la députée libérale n’a donné aucun résultat. Il est temps qu’elle fasse preuve de leadership », a lancé le candidat adéquiste (texte complet)
Une équipe féminine au Tournoi provincial Bantam McDonald’S de Saint-Georges.
1/2/2007 11:29:30 AM
Équipe féminine
Par : Yves Walsh
Une équipe de hockey formée entièrement de filles âgées de 12 à 20 ans provenant de plusieurs municipalités de la Beauce participera au tournoi Bantam dans la classe A contre des équipes formées de garçons âgés de 13 et 14 ans.
La première partie sera le jeudi 18 janvier à 18h45 au Centre Lacroix-Dutil contre Pro-Lac (Saint-Prosper et Lac-Etchemin). La deuxième partie sera le vendredi 19 janvier et dépendra des résultats de la première rencontre. Si elles gagnent leur première partie, le match sera à 13h50 et à 12h40 si elles perdent. (texte complet)
Caisses Desjardins : Fusion probable entre le Granit et la Haute-Beauce
1/2/2007 5:12:50 AM
Caisse de la Haute-Beauce
Les membres de la Caisse Desjardins du Granit ont dit OUI, par une très forte majorité, à un regroupement avec la Caisse Desjardins de la Haute-Beauce lors d’une assemblée qui s’est tenue le 11 décembre dernier. (texte complet)
Comact prévoit rappeler ses 200 employés au cours des prochains mois
1/2/2007 5:11:47 AM
Comact
Après avoir subi les contrecoups des difficultés qui affectent l’industrie nord-américaine du bois d’œuvre depuis quelques années, Équipements Comact inc., dont la principale division est à Saint-Georges de Beauce, annonce, par voie de communiqué, une reprise des activités normales de fabrication de ses équipements de transformation de bois grâce à un important contrat. (texte complet)
Des vœux pour 2007
12/31/2006 4:31:16 PM
Voeux 2007
À pareille date, l’an dernier, nous avions souhaité à la députée de Beauce-Sud, Mme Diane Leblanc d’aider son chef à remonter la pente! On peut dire que notre vœu s’est réalisé, du moins en grande partie. Comme nous ne voulons pas sembler partisans, nous n’irons pas plus loin pour 2007 à son égard! (texte complet)
Un centre de ski familial en ville
12/31/2006 1:29:17 PM
Centre de ski
Malgré le fait que «dame nature» n’ait pas tellement fait tomber de neige dans la région, les trois canons à neige du Centre de ski Saint-Georges, a pris la relève au point qu’il est actuellement possible de faire du ski dans ce centre où toute la famille peut s’en donner à cœur joie. (texte complet)
" Un centre de ski familial en ville 12/31/2006 1:29:17 PM

" Sainte-Marie de Beauce : une année d’amélioration des services 12/31/2006 12:14:48 AM

" Freinons la tendance nous dit la Sûreté du Québec 12/31/2006 12:11:52 AM

" Foie de veau à la vénitienne 12/30/2006 1:46:14 AM

" Victoire du CRS 4 à 1 sur Sorel. 12/30/2006 1:45:22 AM

ARTICLE
Roger Carette
Photo: René d'Anjou
Le bilan du maire Carette : De la satisfaction, à l’espoir et à la désolation

12/29/2006 5:26:24 AM
  L'autoroute
  Commentaires sur les travaux routiers

Pour le maire de Saint-Georges, M. Roger Carette, les Fêtes du 150e anniversaire ont été un enchaînement d’événements qui ont créé un sentiment d’appartenance à la communauté. C’est là, de souligner, un point important de l’année 2006 pour tous les Georgiens. « Ce fut un beau moment pour peaufiner la fusion sociale avec une quarantaine d’activités festives », de nous dire le premier citoyen de Saint-Georges.

Dans une entrevue d’une quarantaine de minutes qu’il nous a accordée, M. Carette a brossé un tableau souvent réjouissant, parfois encourageant, mais aussi parfois désolant de l’année 2006.

D’abord, outre les célébrations du 150e anniversaire, le maire s’est aussi réjoui de la performance de l’activité économique malgré la précarité du secteur industriel. Actuellement, le tissue économique le plus vivant, de dire M. Carette, c’est l’institutionnel, le service et le commerce. Les nouveaux emplois sont créés par ces secteurs.

Excellente année pour la construction domiciliaire
En outre, la municipalité a, présentement, pour cinq millions de dollars, de demandes de prolongements de services. Les constructeurs résidentiels sont confiants d’ajouter M. Carette puisque la ville va émettre pour environ 60M$ de permis de construction privée, avec 260 unités de logement « c’est gros comme un village », de préciser le maire. L’an dernier, c’était 84M$ mais il y avait pour près de 30$ qui relevait du public dont l’usine de filtration pour 20M$.

Ce n’est quand même pas les années fastes de 1997, 98 et 99, car à cette époque, le secteur manufacturier roulait à pleine capacité alors qu’aujourd’hui, on compte surtout sur l’institutionnel, les services et le commerce.

Nous sommes victimes du chauvinisme américain et la crise de construction chez nos voisins du sud nous fait très mal, la crise nord-américaine du bois, «On s’est fait déposséder de nos épinettes de la même manière que l’on s’est fait déposséder de notre minerai de fer, et les internationales sont même en train de nous voler notre vent», de décrire de façon imagée le maire Carette en ajoutant qu’une chance qu’il a avait quelques jarrets noirs qui ont raidi la colonne vertébrale, car le Québec traite son vent comme si c’était une propriété individuelle et, selon lui, il y a un problème politique majeur dans ce dossier.

M. Carette estime que les éoliennes ne rapportent à peu près rien aux municipalités aucune redevance, peut-être des taxes, et ça donne rien, ou à peu près rien non plus au gouvernement du Québec ou juste assez pour que le Québec fournisse presque gratuitement de l’électricité aux alumineries. «On a beau créer 700 emplois à Jonquière, mais ça revient à un million de dollars la job et c’est tout le Québec qui paie pour ça».

La Beauce est victime de discrimination
En poursuivant la conversation, M. Carette nous amène alors sur le fait que la ville et la région en général continuent d’être victimes de discriminations négatives sur le plan économique par le programme des régions dites ressources, le gel du Carrefour de la nouvelle économie, les subventions discrétionnaires, bref une série d’éléments qui pénalisent les efforts faits par des entreprises de chez-nous.

À plusieurs reprises le maire Carette est revenu sur le mot «discrimination» à l’endroit de la région de la Beauce par rapport aux régions ressources.

Il a mentionné les quelques municipalités de la région qui ont vu des entreprises quitter la région. Il cite entre autres Saint-Zacharie, Saint-Théophile, Saint-Prosper, Saint-Côme et Sainte-Aurélie qui aurait perdu trois petites entreprises.

Même Saint-Georges n’est pas parvenu à faire accepter un projet dans le cadre du Fonds d’infrastructure municipale-rurale, sauf un seul, celui de l’ancienne caisse populaire avec le comptoir régional.

Donc, beaucoup de déceptions en 2006 mais M. Carette, qui n’est pas le genre à se laisser ramasser à la petite cuillère, met son espoir dans le déblocage, rapidement, du projet de l’autoroute même s’il redoute encore que l’on puisse venir piger dans les 40M$ qui ont été prévus pour amener l’autoroute 73 jusqu’à la Route 204 à Saint-Georges. Le maire Carette espérait aussi, qu’en cette période de Noël, les municipalités de la région, dont Saint-Côme et Saint-Théophile, reçoivent de bonnes nouvelles quant au projet transfrontalier.


Imprimer ce texte
| Nous rejoindre |
Copyright © 2006 Eox78 Inc. Tous droits réservés textes et photos