Accueil
WWW . ÉDITIONBEAUCE . COM

Complexe sportif Saint-Georges

Disponible dès le mois d’août?

Terrain soccer
Photo: Université Sherbrooke

Illustration du stade de football et de soccer de l'université de Sherbrooke.

Par Paul-André Parent
3/12/2008 12:51:42 AM

S’il faut en croire la volonté optimiste du Maire de Ville de Saint-Georges, Roger Carette, une première étape de réalisation du complexe sportif pourrait être disponible dès le mois d’août. Il faut cependant que tout le monde mette l’épaule à la roue pour que cette étape de 4 M$ soit réalisée dans les délais. Au cours de cette séance du conseil de lundi soir, il fut aussi question d’un problème très à la mode, la neige. Et aussi, quelques jours après la Journée de la Femme, de la place des femmes dans les affaires publiques.

Complexe sportif
Le projet de réaliser deux terrains de soccer, dont un à surface synthétique, et un terrain de football sur un terrain situé dans le secteur des écoles de Saint-Georges continue de faire son chemin. Lors de la séance de lundi soir du conseil municipal, le maire Carette a expliqué que les trois terrains en questions pourraient même être prêts pour le mois d’août si tout va bien.

Selon ses explications, lors d’une récente rencontre entre les divers partenaires potentiels, une entente est survenue et un comité a été formé comprenant des représentants des institutions scolaires et des organismes sportifs intéressés. À partie de ces groupes, on a formé trois comités chargés de divers aspects de la réalisation du projet. Il y a d’abord un comité des finances qui doit voir à trouver l’ensemble des fonds nécessaires à cette réalisation. On sait que la ville dispose d’une somme réservée à cette fin, les autres partenaires aussi et le gouvernement pourrait s’y ajouter si le public embarque aussi dans le projet.

Un second comité sera chargé de la faisabilité technique, soit donc de la réalisation des plans et devis les plus adaptés. Finalement, un troisième comité est chargé de préparer la gestion du complexe. C’est ce comité qui verra comment sera utilisé le site, qui pourra en disposer, à quelles conditions et autres détails du genre.

Le maire Carette a finalement précisé que la ville a aussi choisi de former un comité d’ambassadeurs du projet. Ce sont des gens de la ville qui ont une solide réputation et un nom reconnu pour diverses raisons et qui aideront à rendre le projet acceptable, réalisable et monnayable en tous points. Ce comité est en formation et il devrait être complété au cours des prochaines semaines.

Cette première phase de travaux pour la réalisation du complexe sportif devrait totaliser 4 M$. La seconde phase devrait être plus importante avec un coût estimé de plus de 10 M$. Elle ne sera cependant pas réalisée l’an prochain semble-t-il.



Les femmes
La conseillère Irma Quirion a émis à l’endroit du maire Carette un commentaire concernant la place des femmes dans certaines sphères publiques. Elle faisait allusion aux divers comités formés pour la réalisation du complexe sportif, précisant qu’on n’y retrouvait pas de femmes alors qu’elles devraient y trouver aussi leur place, ayant les compétences maintenant reconnues en gestion et organisation. Selon Mme Quirion, elles peuvent faire autre chose que la cuisine et garder les enfants.

Le maire Carette a pris bonne note de la remarque. Il a cependant fait remarquer qu’il n’était pas en son pouvoir d’imposer des choix aux autres organismes comme la Commission scolaire ou le Cégep. Et il s’est empressé de préciser que le comité formé par la ville était à date composé de trois hommes et trois femmes.

Neige
De la neige, beaucoup de neige à pelleter, à enlever des rues ou à tasser sur les accotements. C’est le problème que connaît la ville, mais qui heureusement prendre bientôt fin. On a expliqué lundi soir que des inspecteurs de la ville ont fait le tour des rues pour relever les endroits dangereux et que les entrepreneurs en déneigement en avaient été avisés. Les correctifs auraient donc été apportés.

On a aussi précisé que les contribuables ne devaient pas confondre le terme étroitesse avec dangerosité. Dans les circonstances, on accepte des rues étroites et une prudence de mise est donc de rigueur.

Quant à ceux qui craignent que la ville ne se ruine avec toute cette neige, on a bien précisé que la ville ne s’occupe que de ses sites et non des rues qui sont données par contrats. La ville doit cependant fournir le calcium pour ses rues, mais on a encore de l’espace libre à ce niveau. Donc pas de problème majeur à date.

Imprimer ce texte
LES PLUS RÉCENTES NOUVELLES

39e Rue Nord à Saint-Georges

Toiture 1

Effondrement de la toiture d'une résidence

3/14/2008 12:15:56 PM
Le Service de police de Ville de Saint-Georges nous a informés, ce ...

Le 15 mars à Disraeli

NabilaBenYoussef

L’humoriste Nabila Ben Youssef en spectacle

3/14/2008 12:14:51 PM
Le Comité culturel de Disraeli présente le spectacle de ...

Semaine du «mieux vivre»

Trinité - karaté

Des élèves de la Trinité nous font part de leurs passions

3/14/2008 3:13:26 AM
Jusqu’au 20 mars prochain, se tient à l’École ...

Grèvistes - Victor Innovatex

Grève chez Victor Innovatex

3/14/2008 3:13:19 AM
Les piquets de grève sont installés aux entrées de l’usine Victor ...

1re édition

Innovation

Carrefour Innovation Technologique

3/14/2008 3:13:14 AM
Kiosques d’exposition, démonstrations et conférences seront ...

AUSSI DANS L'ACTUALITÉ
Sorry, I dont speak french 3/14/2008 3:13:09 AM

Gigue en fête accueille deux nouveaux venus 3/14/2008 3:13:03 AM

24 nouveaux joueurs pour la prochaine saison 3/14/2008 3:12:59 AM

Présidente d’honneur du Concours québécois en entrepreneuriat 3/14/2008 3:12:54 AM

Journée de ski au Massif du Sud 3/14/2008 3:12:46 AM

 Suite des textes et archives 
Nouvelles | Archives | Avis de décès | Emplois | Événements | Éditorial | Horoscope | Loterie | Recettes | Sudoku
ÉditionBeauce en page d'accueil | Annoncez sur ÉditionBeauce.com | Nous rejoindre
Copyright © 2008 Eox78 Inc. Tous droits réservés textes et photos