LE QUOTIDIEN DES GENS DE LA BEAUCE 


À Beauceville et Saint-Georges

Les radars photo sont en action

Radar photo - Saint-Georges
Photo: René d'Anjou

À Saint-Georges, le système de radar photo est installé sur le Boulevard Lacroix, à la hauteur de la 114e Rue.

Par René d'Anjou
5/19/2009 4:54:04 AM

À compter de ce matin, et ce, pour une durée de trois mois, le système de radars photo et de surveillance aux feux rouges, dans certaines villes, dont Saint-Georges et Beauceville, sont en fonction.

En effet, Saint-Georges et Beauceville sont au nombre des 15 endroits retenus aux fins du projet pilote, en Chaudière-Appalaches, on compte également les villes de Thetford Mines et Lévis. Les deux autres régions sont celles de Montréal ainsi que la Montérégie. Toutes ces régions verront une signalisation particulière en bordure de route leur indiquant la présence de radars photo ou d’appareils de surveillance aux feux rouges.



On peut visualiser les divers endroits où sont situé les systèmes de radars photos et de surveillance aux feux rouges sur le site de www.photoradarquebec.com.

La ministre des Transports a souligné l’intention du gouvernement dans ce dossier est d’améliorer le bilan routier et de sauver des vies. Aussi, dans un souci de transparence, le Ministère met en branle, simultanément, une vaste campagne d’information qui vise à atteindre l’ensemble de la population, et plus particulièrement les communautés vivant dans les régions pilotes de la mise en service des premiers appareils.

Durant les trois mois qui suivront, les usagers de la route qui commettront une infraction détectée par ces appareils recevront une lettre d'avertissement. Puis, à compter de l'entrée en vigueur du projet pilote, le 19 août 2009, les contrevenants s'exposeront à de véritables constats d'infraction et à des amendes, et ce, pour une période de 18 mois.



La ministre des Transports a souligné que l'intention du gouvernement dans ce dossier est d'améliorer le bilan routier et de sauver des vies. «Le bilan routier encourageant de l'année 2008 que j'ai dévoilé récemment nous montre que nous sommes sur la bonne voie. Mais nous pouvons faire mieux. La mise en service des radars photo et de la surveillance aux feux rouges, d'abord pour une période d'essai et ensuite pour la durée du projet pilote, nous permet d'espérer des gains supplémentaires. Nous croyons en effet que moins d'excès de vitesse et moins de feux rouges grillés entraîneront moins d'accidents routiers et plus de vies sauvées», a précisé la ministre.

On peut consulter le document du ministère des Transports qui identifie tous les endroits où sont installés les radars photo. Liste des endroits des radars photo.

Une campagne d'information d'envergure
Dans un souci de transparence, le gouvernement met en branle, simultanément, une vaste campagne d'information qui vise à atteindre l'ensemble de la population, et plus particulièrement les communautés vivant dans les régions pilotes de la mise en service des premiers appareils.

Rappelons que, pour mener à bien la période d'essai et le projet pilote de radars photo et de surveillance aux feux rouges, le ministère des Transports reçoit la collaboration des ministères de la Justice et de la Sécurité publique, des corps policiers et des municipalités qui accueillent des appareils sur leur territoire.