NOUVELLE
Octroi d’un prêt de 230 000 $ à l’entreprise Toitures Fecteau

7/5/2007 2:43:27 PM

Le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, vient d’annoncer l’attribution d’un prêt de 230 000 $ à l’entreprise Toitures Fecteau, de Saint-Benoît-Labre, dans Beauce-Sud.

Le projet, dont les coûts totaux sont de 442 000 $ et qui entraînera la création de trois emplois, permettra à l'entreprise d'acquérir une scie automatisée pour diminuer les temps de coupe tout en améliorant la précision. D’autres équipements périphériques assureront un flux constant dans les opérations. La compagnie Toitures Fecteau pourra ainsi accélérer son automatisation et obtenir de nouveaux gains de productivité. L’entreprise beauceronne sera également en mesure de diversifier la gamme de ses produits pour mieux répondre aux besoins des marchés.

Fondée dans les années 1940 pour le sciage de bois, Toitures Fecteau est une entreprise familiale appartenant aux fils du fondateur. En 1978, elle a recentré ses activités sur la fabrication de fermes de toit. Depuis 2004, l’entreprise produit également des poutres de planchers. Ses produits, destinés aux clientèles résidentielles et d’affaires, sont distribués régionalement auprès des entrepreneurs en construction et sur l'ensemble du territoire québécois dans les quincailleries et auprès des représentants.

« Au cœur du développement économique du Québec, les PME génèrent près des trois quarts des nouveaux emplois et diversifient l’économie des régions. Le gouvernement du Québec est fier de soutenir une entreprise qui a le souci d’améliorer ses ventes et sa compétitivité, car les entreprises innovantes et performantes sont les piliers de notre prospérité. Cette initiative favorisera le développement économique de la région de la Chaudière-Appalaches », a déclaré le ministre Lessard.

Ce prêt s’inscrit dans le Programme de soutien à l'industrie forestière (PSIF) géré par Investissement Québec et lancé à l’automne 2006. Ce programme, qui prévoit des investissements totaux de 721,8 M$, vise à soutenir la consolidation, les investissements et la modernisation des entreprises du secteur forestier, soit celles spécialisées dans l'aménagement forestier (récolte et travaux sylvicoles), les pâtes et papiers ainsi que la transformation du bois. Le PSIF comporte quatre volets, soit le soutien aux travailleurs (54,8 M$), celui aux communautés (45 M$), une nouvelle approche de la gestion forestière (197 M$) et le financement des entreprises (425 M$).