Accueil
WWW . ÉDITIONBEAUCE . COM

L’hypersexualisation


9/28/2007
Il fut une époque où la sexualité était totalement réprimée, cachée. C'était l'extrême nous raconte nos grands-mères. La sexualité avait pour fonction principale la reproduction. Les hommes et les femmes se devaient de faire leur devoir conjugal qu'il y ait amour ou pas. Plusieurs femmes ont donc eu enfant après enfant sans qu'elles aient grand chose à dire. Aujourd'hui, bien sûr, ces enfants elles ne les regrettent pas. Ils font partie de leur vie mais certaines grands-mamans ne vous cacheront pas qu'elles ont effectivement fait leur devoir plus souvent qu'autrement dans la fatigue plutôt que dans le plaisir.

Si nous revenons à notre époque, nous sommes à même de constater que nous vivons nous aussi une période très extrémiste en ce qui a trait à la sexualité. Maintenant, des images à connotation sexuelle fusent de partout, à toute heure du jour, peu importe l'endroit. Maintenant, on parle d'hypersexualisation. Les messages que l'on envoie présentement aux jeunes particulièrement, en sont de consommation de sexualité. Que ce soit dans les revues, dans les films, les vidéoclips, sur Internet etc. Tout revient fréquemment à une sexualité facile dépourvue d'amour et de respect.

Ne serions-nous pas dans l'autre extrême de ce qu'ont vécu nos grands-parents? Mais les conséquences ne seraient-elles pas similaires& Une sexualité dépourvue de sens&

Autant les garçons que les filles sont touchés par cette nouvelle vague cependant, on remarque que les jeunes filles sont davantage visées par cette hypersexualisation! Plusieurs médias les incitent très clairement à devenir de belles petites sirènes hyper sexy prêtes à tout pour séduire les garçons. Certaines jeunes filles se prêtent avec brio à ce stéréotype de la femme sexy et séductrice. Une des conséquences les plus troublantes de cette surenchère sexuelle est sûrement le fait que plusieurs jeunes s'adonnent à des pratiques sexuelles de plus en plus tôt.
Comment peut-on avoir une sexualité épanouie lorsque notre développement psycho
affectif n'est même pas encore consolidé?

Maintenant, je crois profondément qu'en tant qu'adultes responsables nous avons un rôle très important à jouer auprès de nos jeunes. À mon avis, tout tourne autour d'une bonne estime de soi. Il est démontré que plus un jeune a une estime de soi solide moins il sera enclin à s'identifier aux stéréotypes qu'on lui propose et plus il retardera ses premières expériences sexuelles. Il est important que nos jeunes sentent que la sexualité fait partie de chaque être humain et que lorsque que celle-ci est vécue dans le respect elle a une toute autre portée sur le sens que nous lui donnons.

Une belle estime de soi-même se développe entre autre avec le sentiment d'être aimé, avec de l'attention positive, en recevant de l'encouragement, avec le sentiment que nos proches croient en nous, en étant motivé à réaliser nos rêves, etc.

Les jeunes doivent également savoir que toute cette hypersexualisation a pour seul but de faire de l'argent; des milliers de dollars sont accumulés chaque année, au détriment de ces derniers. On leur vend, à travers des images, le goût de consommer, d'acheter, bref de paraître au lieu d'être. Accompagner nos jeunes dans le développement de leur esprit critique est un des plus beaux cadeaux à leur offrir!

Plusieurs médias leur proposent des modèles qui ne correspondent pas toujours à ce qu'ils sont vraiment. Aidons nos enfants à justement découvrir qui ils sont vraiment, quelles sont leurs passions, leurs rêves. Faisons-leur connaître des modèles positifs afin qu'ils puissent s'identifier à eux, etc. Bref, aidons-les à trouver un sens à leur vie, à leur relation avec eux-même et avec les autres.

Nancy Trépanier
Sexologue éducatrice.
Septembre 2007

DERNIÈRES CHRONIQUES
 
Nouvelles | Archives | Avis de décès | Emplois | Événements | Éditorial | Horoscope | Loterie | Recettes | Sudoku
ÉditionBeauce en page d'accueil | Annoncez sur ÉditionBeauce.com | Nous rejoindre
Copyright © 2006 Eox78 Inc. Tous droits réservés textes et photos