avec Google
Utilisateur :
Mot de passe :
En direct sur l'Actualité et les nouvelles de la Beauce Lundi, 27 Août 2007

 Dernières chroniques 
" vous et votre héritage...tirez profit de votre assurance vie. - 6/6/2007
" pourquoi payer de l'impôt ...sur de l'argent invisible? - 4/7/2007
" vos enfants sont- ils prêts à hériter? - 3/5/2007
" planification de la succession d'une petite entreprise - 2/6/2007
" Je prends la résolution d'atteindre la sécurité financière - 12/11/2006
" l'assurance vie hypothécaire...bien sûr, mais sous quelle forme. - 11/8/2006
" pour atteindre l'indépendence financière, il faut bien planifier. - 9/8/2006
" Une occasion cachée de payer les études des enfants $$$ - 8/8/2006
" Les prêts hypothécaires--lequel vous convient??? - 5/15/2006
" C'est peut-être le patrimoine de vos parents...MAIS SAVEZ-VOUS CE QU'ILS SOUHAITENT EN FAIRE? - 4/6/2006
" Comment profiter des gains et des pertes en capital - 3/16/2006
" Sachez encaisser les chocs financiers - 2/13/2006
" REER 101- payer moins d'impôt et augmentez votre revenu de retraite - 2/13/2006
CHRONIQUE
Sachez encaisser les chocs financiers
2/13/2006 Trouvez-vous vos frais d’électricité exorbitants? Vos factures de chauffage vous donnent-elles des sueurs froides? À part réduire votre consommation, il n’y a pas vraiment moyen de contenir une gamme de frais courants toujours croissants ni de prévoir les hausses de prix inattendues qui risquent de déséquilibrer votre budget. Il existe toutefois quelques moyens pratiques pour dégager des fonds afin de payer des factures soudainement gonflées et de vous aider à encaisser le prochain choc financier.

Comment encaisser un choc financier courant

Commençons par ce qu’il ne faut PAS faire lorsque vous manquez d’argent pour payer vos factures. N’EFFECTUEZ PAS de retraits de votre REER afin de rembourser une dette et N’UTILISEZ PAS votre carte de crédit pour payer une dette imminente. Voici pourquoi :

Lorsque vous retirez des fonds de votre REER, ils deviennent imposables. Si vous retirez 5 000 $, et que votre taux marginal d’impôt est de 40 %, le fisc en prendra 2 000 $. Ce faisant, vous vous priverez aussi des années de croissance supplémentaire potentielle à l’abri de l’impôt que cet argent vous procurerait en vue de la retraite. Si vous êtes à 30 ans de la retraite, en supposant un taux annuel composé de 8 %, ce retrait de 5 000 $ finira par vous coûter 45 413 $ en croissance à l’abri de l’impôt.*
Lorsque vous utilisez votre carte de crédit pour obtenir une avance de 5 000 $, vous payez probablement un taux d’environ 18 %, soit 978 $ en intérêts pour un an. De plus, si vous n’en payez pas le solde tout au long de l’année, et que votre taux marginal d’impôt est de 40 %, vous devrez gagner 1 630 $ avant impôts juste pour payer l’intérêt.
Il existe plusieurs autres moyens de payer vos factures sans recourir à un retrait de votre REER ou à une avance de fonds sur votre carte de crédit :

Consolidez votre dette en obtenant un prêt à faible taux d’intérêt auprès d’une institution financière. Utilisez cet argent pour rembourser vos dettes, en vous assurant de payer d’abord les dettes non déductibles à coût élevé (par ex. les cartes de crédit).
Obtenez une marge de crédit garantie par vos avoirs, tels que la valeur nette de votre maison, qu’il est habituellement possible d’obtenir à un taux d’intérêt très avantageux. Vous pouvez également demander une marge de crédit renouvelable pour couvrir les découverts de votre compte-chèques quand des factures supplémentaires se présentent à l’occasion.
Comment encaisser le prochain choc financier

Pour l’instant vous vous débrouillez, mais qu’arriverait-il en cas de maladie grave ou de réparation coûteuse à votre maison ou à votre voiture? Voici comment vous en sortir sans puiser dans vos économies, vider votre REER ou emprunter :

Établissez un fonds de réserve avant que survienne une urgence. On recommande généralement l’équivalent de trois mois de revenus, mais si votre avenir professionnel est incertain ou saisonnier, ou si vous avez des engagements financiers supplémentaires, visez cinq à six mois de revenu net.
Votre fonds de réserve peut aussi être un placement. Dans ce cas, choisissez des placements à capital protégé qui procurent un rendement supérieur aux taux d’intérêt bancaires, et vous permettent de retirer votre argent rapidement à peu de frais ou sans frais. Envisagez les fonds communs de marché monétaire, les certificats de placement garantis (CPG) et les obligations d’épargne du Canada et des provinces.
Vous ne pouvez éviter les hausses de taux inattendues et les coûts exorbitants, mais vous pouvez les encaisser si vous êtes bien préparé financièrement. Un conseiller professionnel peut vous aider à prendre le dessus sur vos dettes.

* Le taux de rendement sert uniquement à illustrer les effets de la capitalisation du rendement. Il ne doit pas être utilisé pour refléter les valeurs ou les rendements futurs des placements.

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc., contient des renseignements de nature générale seulement; son but n'est pas d'inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement ni de fournir des conseils financiers, juridiques, comptables ou fiscaux ou d’autres conseils de nature professionnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet ou sur toute autre question financière ou de placement, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.
| Nous rejoindre |
Copyright © 2006 Eox78 Inc. Tous droits réservés textes et photos