Édition Beauce - L'actualité et les nouvelles de la Beauce
ACCUEIL
 ACTUALITÉ RÉGIONALE 
Aujourd'hui    |  Actualités régionales  |  Affaires  |  Culture  |  Communautaire  |  Sports  |  Faits Divers  |  Nouvelles de la semaine  |    archives

La crise politique au Québec selon François Fecteau

Une remise en question

fecteau211210
Photo: Éric Gagnon Poulin

Le maire de Saint-Georges, François Fecteau, à son bureau de l'hôtel de ville.

Par Éric Gagnon Poulin
2010-12-24 07:19:48
Dans le cadre d’une série de reportages sur le climat politique au Québec, Édition Beauce a rencontré le maire de Ville Saint-Georges, François Fecteau.

Le maire Fecteau a fait son entrée en politique il y a un peu plus d’un an. Déjà, il pouvait sentir que le climat se réchauffait. Selon lui, cette crise de confiance remonte au scandale des conteurs d’eau à Montréal, au moment des élections de 2009. Monsieur Fecteau entrevoyait le début de la crise, du moins, il présageait que la classe politique serait affectée.

Le monde municipal a été gravement touché par des allégations de collusion entre la sphère entrepreneuriale et la sphère politique.  Plusieurs maires, dont Gérald Tremblay à Montréal, Gilles Vaillancourt à Laval et Marc Gascon à Saint-Jérôme ont été au centre de cette tempête médiatique cette dernière année. Le phénomène semble prendre de l’ampleur; plus on gratte, plus on trouve des situations anormales et malsaines pour la démocratie. Selon François Fecteau, il y a une relation directe entre la taille de la ville et les possibilités de corruption. Parallèlement, il croit que le rapport entre les politiciens et la population est différent en région. « Plus une ville est petite, plus les citoyens son proche de sa gouvernance. Plus une ville grandit, moins on a cette proximité-là avec les élus. Donc, les politiciens sont vus à travers les médias, non pas de façon directe », ce qui laisserait plus de place à l’interprétation, pense-t-il. Dans plusieurs cas, il s’agit encore que d’allégations, les preuves restent à venir.

Le maire admet lui aussi que le Québec vit une crise politique, mais compte tenu de ce qui précède, il ne se sent pas touché directement.  Au contraire, il croit que la population est derrière lui. « Personnellement, je ne le sens pas du tout. Je me sens non seulement appuyé, les gens se sentent partie prenante. Pour moi, c’est ma plus grande satisfaction de terminer l’année de cette façon-là » a-t-il dit.

De toute évidence, on ne peut pas aborder la crise sans parler de ce qui a fait couler le plus d’encre à ce sujet cette année : la commission d’enquête publique sur la construction. Le monde municipal s’est d’ailleurs repositionné sur ce point le 15 novembre. En effet, le mois dernier, l’Union des municipalités du Québec (UMQ), regroupant 275 municipalités, a fait volte-face sur la question.   « Je fais parti du conseil d’administration de l’Union des municipalités, et effectivement, j’ai appuyé la recommandation au sujet de la commission d’enquête publique. Nous sommes dans une crise de confiance, ça rassurerait la population et lancerait un message de transparence des actions du gouvernement », a affirmé le maire de Saint-Georges. Il croit quand même que Jean-Charest est le mieux placé pour savoir quoi faire.

Tout compte fait, François Fecteau considère que tout le monde, citoyens et élus, apprendra de cette crise. « Je crois que nous allons en sortir grandis de ce climat politique. Il est normal qu’il arrive des accidents sur la route. Je pense que ce sont des étapes à traverser. Moi, je le prends d’une façon positive. C’est à travers les crises que l’on évolue », a-t-il conclu.

Édition Beauce a décidé de rencontre plusieurs acteurs politiques beaucerons pour connaître leur point de vue sur la situation actuelle. Vous pouvez lire les quatre premiers articles, des entrevues avec Robert Dutil, ici, avec Janvier Grondin, ici  avec Maxime Bernier, ici et avec Harold Guay, ici. La semaine prochaine, lisez la suite des reportages de cette série, des entrevues avec Michel Cliche, Luc Provençal et André Côté.

Imprimer ce texte
aubaine161210

Aubaines sous le soleil

La perspective de vous offrir un voyage sous les chauds rayons du sole...
septembre271210

Rétrospective 2010

Retour sur les grands dossiers de septembre 2010

Toujours dans la poursuite des moments clés de l’histoire régionale, l...
grippe161210

Ne laissez pas la grippe vous agripper!

La grippe est présente dans nos vies surtout entre les mois de novembr...
aout271210

Rétrospective 2010

Retour sur les grands dossiers d’août 2010

Du point de vue de l’actualité régionale, le mois d’août a été une pér...
AUSSI DANS L'ACTUALITÉ

Retour sur les grands dossiers de juillet 2010

Début de la saison de la pêche blanche

Beauceville épargné

Retour sur les grands dossiers de juin 2010

Actualité  |  Commentaires  |  Archives  |  Avis de décès  |  Emplois  |  Calendrier  |  Recettes  |  Loterie  |  Horoscope  |  Sudoku

ÉditionBeauce en page d'accueil | Mobile | Annoncez sur ÉditionBeauce.com | Nous joindre
Copyright © 2010 Publications Beauce-Nord. Tous droits réservés textes et photos