Édition Beauce - L'actualité et les nouvelles de la Beauce
ACCUEIL
 CULTURE 
Aujourd'hui    |  Actualités régionales  |  Affaires  |  Culture  |  Communautaire  |  Sports  |  Faits Divers  |  Nouvelles de la semaine  |    archives

Domaine La Guadeloupe

Le taureau mécanique s’est réveillé

taureau2201110
Photo: Hubert Lapointe

André Brousseau, Maxime Bernier et Luc Gagnon.

Par Hubert Lapointe
2010-11-20 14:32:37
Une nouvelle occasion de se narguer entre amis est arrivée au Domaine La Guadeloupe. En effet, depuis ce vendredi 19 novembre, la compétition de taureau mécanique est lancée à la Brasserie Le Relais du domaine. Avec ses 20 000 $ en bourse, le « Bull Riding Contest » est un évènement sportif unique au Canada.

La compétition se divise en deux catégories. D’une part se trouvent les professionnels, qui croiseront la bride tous les vendredis dès 20h. Selon leurs performances, ils accumuleront des points de semaine en semaine, lesquels seront attribués par les juges de la Fédération Québécoise de Rodéo. La grande finale de ce tournoi hors du commun aura lieu à l’aréna du Ranch Gagnon le 29 avril 2011, sur un taureau en chair et en os. En fin de compte, ce sont les trois meilleurs de la compétition qui se partageront la bourse de 20 000 $. Pour un professionnel, le coût d’inscription est de 25 $.

D’autre part se trouve le volet ouvert aux amateurs. La brasserie leur réserve les jeudis soirs dès 20 h, à compter du 25 novembre jusqu’au 30 décembre. La compétition est ouverte aux hommes autant qu’aux femmes, et le gagnant ou la gagnante repartira avec un forfait. Aux amateurs, les inscriptions au coût de 12 $ se font sur place en tout temps.

« Tout le monde peut s’essayer », a annoncé André Brousseau, nouveau propriétaire de la brasserie et du restaurant Le Chevalier Steakhouse du Domaine La Guadeloupe. Se doutant que des gens viendront des quatre coins du Québec pour voir le taureau mécanique en « personne », monsieur Brousseau est certain que sa brasserie sera bondée de participants et de spectateurs à chacun des soirs de la compétition. Surtout, il souhaite que les gens soient heureux et qu’il n’y ait pas d’accident. À ce propos, il faut noter que le taureau mécanique possédait à l’origine d’authentiques cornes, mais elles ont été retirées pour une question de sécurité. Auparavant, la machine était utilisée à Las Vegas par la PBR (Professional Bull Rider), mais elle a été achetée à un prix environnant les 20 000 $.

Monsieur Brousseau a ajouté que la bête métallique peut tourner et brasser son cowboy autant et même plus qu’un taureau réel. « Si on veut, on peut faire débarquer n’importe qui en une demi-seconde », lance-t-il le défi. Toutefois, un important avantage appuie l’animal artificiel : le contrôle. À cet effet, pour lancer les activités, les organisateurs ont choisi de manipuler la manette de contrôle avec douceur et précaution. Ainsi, l’événement, qu’il juge innovateur, devrait se répéter année après année.

Luc Gagnon, propriétaire du domaine, s’attend à de grosses soirées de compétition. De plus, il s’agit à son avis d’une excellente occasion de montrer la discipline du rodéo aux amateurs. « Ça manque de bon « rider » au Québec », dit-il.

Venu encourager le renouveau, le député fédéral de Beauce Maxime Bernier était de ceux qui ont effectué leur baptême du taureau mécanique ce vendredi. « Il faut demeurer très concentré pour rester dessus. Ça paraît facile, mais ça ne l’est pas », a-t-il témoigné.

Il est possible d’obtenir davantage d’informations en consultant le site : www.dlg.ca.



Luc Gagnon, propriétaire du Domaine La Guadeloupe.
Imprimer ce texte
bouchard141210

Festivités Western de Saint-Victor

La 33e édition sera renversante

L’hiver n’est pas encore officiellement commencé que les Festivités We...
charron131210

Concours « Sauvez un bâtiment de chez vous »

La boutique du charron n’a pu passer la dernière étape

Historia a annoncé ce matin le gagnant du concours « Sauvez un bâtimen...
coulombe131210

Saint-Isidore achète une œuvre d’art public

Saint-Isisdore a donné l'exemple en encourageant Linduska (Linda Coulo...
mime121210

Atelier de mime avec les élèves du Tremplin

Un des mandats de l’école Le Tremplin de Saint-Victor est de faire déc...
AUSSI DANS L'ACTUALITÉ

Les Troubadours de ma Vallée chantent Noël

Soirée rock à Saint-Georges

Sainte-Marie au rythme du Boogie Wonder Band

Saint-Proper, la ville scintillante

Actualité  |  Commentaires  |  Archives  |  Avis de décès  |  Emplois  |  Calendrier  |  Recettes  |  Loterie  |  Horoscope  |  Sudoku

ÉditionBeauce en page d'accueil | Mobile | Annoncez sur ÉditionBeauce.com | Nous joindre
Copyright © 2010 Publications Beauce-Nord. Tous droits réservés textes et photos