Édition Beauce - L'actualité et les nouvelles de la Beauce
ACCUEIL
 ACTUALITÉ RÉGIONALE 
Aujourd'hui    |     Actualités régionales     |     Affaires     |     Culture     |     Communautaire     |     Sports     |     Nouvelles de la semaine     |    archives

Un camp de vacances technologique pour raccrocher les jeunes à l’école

Un camp totalement CIMIC !

CIMIC - totalement CIMIC
Photo: René d'Anjou

Un camp qui encourage les jeunes à poursuivre leurs études et à réaliser leurs rêves.
 Totalement CIMIC

Par René d'Anjou
3/5/2010 2:36:51 AM

CIMIC grâce au défi que s’est donné le personnel du Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière, le CIMIC, avec le projet Totalement CIMIC.

C’est un conseiller pédagogique, M. Yves Jacques, qui a eu l’idée de réaliser se projet auquel la directrice générale du CIMIC, Mme Chantal Doyon à donné son aval parce que l’on estimait qu’il y avait beaucoup de potentiel qui puisse susciter la motivation auprès des jeunes. Si, pour l’instant il n’y a eu que des garçons, on souhaite que de jeunes filles puissent, à leur tour, s’intéresser aux prochaines activités du CIMIC.


De gauche à droite, M. Yves Jacques, conseiller pédagogique, Mme Chantal Doyon, directrice du CIMIC et M. Charles-Henri Lecours, président de la commission scolaire Beauce-Etchemins.

À la fois pratique, technologique et scientifique, le camp Totalement CIMIC vise à faire expérimenter aux jeunes, à travers une multitude d’activités, différentes technologies selon une approche « Comment ça marche? Comment c’est fait? ».

Contrer le décrochage scolaire
Selon le rapport Ménard, « l’abandon scolaire n’est pas un acte spontané, mais plutôt le résultat d’une série de facteurs, dont plusieurs se situent à l’extérieur de l’école et interviennent dès la petite enfance ».


Les jeunes étaient très emballés pour cette première journée.

C’est à partir de cette affirmation que le personnel et la direction du CIMIC ont imaginé une activité innovatrice et motivante, pour trente jeunes, de la fin du primaire ou du début du secondaire. Ciblés par leur direction d’école, ces jeunes ont été identifiés pour leur fort potentiel, leur débrouillardise et leur esprit pratique, mais également pour leur difficulté à se motiver dans un apprentissage scolaire conventionnel. Ainsi, nous travaillons à diminuer le risque de décrochage scolaire à moyen terme.


Des enseignants motivés, comme M. Conrad Fontaine, qui savent communiquer aux jeunes l’amour et la passion d’un métier, d’une carrière, pour l’avenir.

Un camp pratique et technologique
Ces jeunes ont expérimenté, durant trois jours, du 3 au 5 mars, différentes technologies dans les secteurs de la mécanique auto, de l’électricité, de la mécanique industrielle, des techniques d’usinage, du soudage-montage et du dessin industriel. Ils apprendront tout en s’amusant avec une équipe de huit animateurs composée d’étudiants finissants du CIMIC, d’un enseignant superviseur et d’un conseiller pédagogique. Une soirée de clôture permettra aux parents d’admirer les réalisations de leur enfant pendant les trois jours du camp.

Coûts et commanditaires
Pour la première année, les participants bénéficient de la gratuité complète. En plus des activités, le transport et des repas sont fournis gratuitement à ces jeunes.

Les coûts de ce premier camp s’élèvent par contre à plus de 24 000 $ dus à la conception et au développement des activités et à l’achat de certains équipements adaptés à cette jeune clientèle, en plus du transport et des repas.

On comprendra donc que ce premier Camp Totalement CIMIC n’aurait pas été possible sans la générosité de nombreux partenaires financiers : la Table éducation de la région Chaudière-Appalaches, le Service de recherche et de développement de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, la Fondation Maurice Tanguay, la Conférence régionale des élus Chaudière-Appalaches et le Club Kiwanis.

La direction du CIMIC recherche toujours un partenaire majeur qui pourrait assurer la pérennité du camp pour les années à venir.

Vision future
On souhaiterait trouver un ou deux commanditaires afin de poursuivre dans le futur, plusieurs formules à développer dont, entre autres :
- Un camp technologique d’une semaine, l’été, avec couchers;
- Un camp de jour, en collaboration avec certains terrains de jeux, en été;
- Une ouverture pour les familles certaines fins de semaine, durant l’été ou pendant l’année.

Ainsi, toute la population de la région et même de l’extérieur pourrait profiter des infrastructures et équipements du CIMIC pour développer son goût des sciences et des technologies.

On peut visionner une vidéo où l’on voit les jeunes s’activer à des projets lors de la première journée tout en écoutant Mme Doyon nous expliquer les buts et les objectifs de ce projet qui devrait aider à contrer le décrochage scolaire.

Pour visionner la vidéo, il suffit de cliquer sur l’icône, en haut de la page, sous la photo.

Imprimer ce texte
Beauceville avant-après

Le courant collectif à Beauceville

Le diagnostic résidentiel, ça rapporte à tous

Tout en économisant de l’énergie, les résidents de Beauceville ...
Pierre Bégin

À Notre-Dame-des-Pins

Un forum de consultation avec la population

Le conseil municipal de la municipalité de Notre-Dame-des-Pins ...

Coopérative de solidarité de santé

La population de Saint-Bernard se mobilise

Les membres du comité provisoire de la Coopérative de solidarité ...
Centre d'hébergement st-Georges

Centre d’hébergement de Saint-Georges du secteur Ouest

Des améliorations grandement appréciées

Les rénovations entreprises en juin dernier au Centre ...
AUSSI DANS L'ACTUALITÉ

Le Conseil devra refaire ses devoirs

Un camp totalement CIMIC !

Papillons et insectes du monde

Une formation sur la commandite

Actualité  |  Commentaires  |  Archives  |  Avis de décès  |  Emplois  |  Calendrier  |  Recettes  |  Loterie  |  Horoscope  |  Sudoku

ÉditionBeauce en page d'accueil | Mobile | Annoncez sur ÉditionBeauce.com | Nous joindre
Copyright © 2009 Eox78 Inc. Tous droits réservés textes et photos