Édition Beauce - L'actualité et les nouvelles de la Beauce
ACCUEIL
 ACTUALITÉ RÉGIONALE 
Aujourd'hui     |     Actualités régionales     |     Affaires     |     Culture     |     Faits divers     |     Sports     |     Nouvelles de la semaine     |     archives

Poursuite contre les médias

La Ville de Beauceville se retire du dossier

Luc Provencal
Photo: René d'Anjou

À titre de pro-maire, M. Luc Provençal a indiqué que le message était très clair de la part des conseillers dans le cadre de cette séance extraordinaire à Beaucevile.

Par René d'Anjou
2/26/2009 1:04:35 AM

En l’absence du maire, tous les conseillers de Beauceville ont adopté, à l’unanimité, une résolution qui reprend celle du 16 février qui dit que le conseil suspend les procédures entamées par Dunton Rainville, en prenant en considération, que le maire Jean-Guy Bolduc avait exercé son droit de veto, il est alors proposé que le conseil approuve de nouveau cette résolution et qu’elle prenne effet en date du 16 février.

Cette séance extraordinaire s’est déroulée dans le calme et la sérénité et n’a duré qu’une quinzaine de minutes. Le maire Bolduc a justifié son absence par la tenue d’une assemblée extraordinaire convoquée d’urgence mercredi matin par le CLD Robert-Cliche. Il demandait alors de reporter, au 2 mars, cette assemblée qu’il avait lui-même convoquée, ce que les conseillers ont refusé.

Puisqu’il y avait une deuxième résolution, mise à l’ordre du jour par le maire Bolduc, qui demandait de renouveler le mandat de la firme Dunton Rainville, semblable à la résolution du 17 décembre 2008, le pro-maire, M. Luc Provençal a indiqué que cette résolution n’avait plus sa raison d’être et qu’elle était retirée. Il a d’ailleurs ajouté «Je pense que le message est très clair de la part des conseillers».

Pour être bien clair, M. Provençal a précisé que par cette suspension des procédures, c’est que la ville ne tient plus à être partie dans cette cause. Cependant, à la période de questions, le conseiller Lévy Mathieu a tenu à préciser que si on avait opté pour la suspension, c’était pour permettre aux avocats de s’entendre entre les deux parties pour éviter les frais supplémentaires.

M. Provençal a ajouté que les conseillers avaient demandé des informations supplémentaires, qu’ils ont reçues, sous scellées, la journée même et qu’ils vont se pencher sur son contenu.

Par ailleurs, on estime que Monsieur Bolduc, à titre d’individu, a des droits, mais que la Ville de Beauceville ne suit pas, ce qui signifie, comme l’a expliqué le pro-maire, le premier geste de la greffière de la municipalité jeudi matin, c’est de faire parvenir aux procureurs, Me Soucy et Me Therrien, de la firme Dunton Rainville la résolution que le conseil vient d’adopter.

On peut visionner sur Beauce.TV cette séance extraordinaire qui n’a duré qu’une quinzaine de minutes.

Imprimer ce texte
Papi Grondin

Janvier Grondin est devenu grand-père

Dans la nuit de lundi dernier, le 23 février, le député de ...

La Société du Patrimoine de Sainte-Justine-de-Langevin

Des projets à réaliser pour 2009

La Société du Patrimoine de Sainte-Justine tenait le 18 février ...
Les partenaires

On vise les centres de formation professionnelle et de l’éducation des adultes

Entente pour prévenir le suicide auprès des jeunes adultes

Lors d’une conférence de presse tenue hier au Centre de formation ...
JGrondin et SRoy

Députée de Lotbinière

Sylvie Roy devient chef intérimaire de l’ADQ

M. Janvier Grondin, député de Beauce-Nord et président du caucus ...
AUSSI DANS L'ACTUALITÉ

Première Journée de la ruralité bien réussie

Les photo-radars cliqueront sous peu

Le maire Cliche trouve Dutil «frileux»

Martin Veilleux quitte le CLD des Etchemins

Actualité  |  Commentaires  |  Archives  |  Avis de décès  |  Emplois  |  Calendrier  |  Recettes  |  Loterie  |  Horoscope  |  Sudoku

ÉditionBeauce en page d'accueil | Mobile | Annoncez sur ÉditionBeauce.com | Nous joindre
Copyright © 2008 Eox78 Inc. Tous droits réservés textes et photos