Édition Beauce - L'actualité et les nouvelles de la Beauce
ACCUEIL
 ACTUALITÉ RÉGIONALE 
Aujourd'hui     |     Actualités régionales     |     Affaires     |     Culture     |     Faits divers     |     Sports     |     Nouvelles de la semaine     |     archives

Entre Saint-Luc et Lac-Etchemin

Entente en matière de sécurité incendie

Sécurité incendie - Etchemins

De gauche à droite, À l'avant, Laurent Rheault, directeur général de Lac-Etchemin, les maires Jean-Guy Breton et René Leclerc ainsi que la directrice générale de Saint-Luc, Lucie S. Poulin. À l'arrière, le directeur de la sécurité incendie, Sylvain Poulin, et le directeur général adjoint de Lac-Etchemin, Dany Fournier.

12/6/2008 2:21:52 AM

Le projet de regroupement des services de sécurité incendie de Saint-Luc-de-Bellechasse et de Lac-Etchemin est maintenant une réalité alors qu’une entente de délégation de pouvoir, en matière de sécurité incendie entre les deux municipalités, a été ratifiée le jeudi 4 décembre.

En accord avec les termes de la Loi sur les cités et villes et du Code municipal, cette entente a pour objet l’organisation, l’opération et l’administration d’un service intermunicipal de sécurité incendie qui dessert tout le territoire des municipalités parties à l’entente. À cette fin, la Municipalité de Lac-Etchemin fournira les services complets en sécurité incendie à la Municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse.

Suite à une demande d’offre de service émanant du Conseil municipal de Saint-Luc-de-Bellechasse, le directeur général de la Municipalité de Lac-Etchemin, M. Laurent Rheault, a été mandaté, dès l’automne 2008, pour travailler à l’élaboration d’un projet d’entente axé sur l’équilibre et l’équité en ce qui concerne les modalités d’application d’une entente de délégation. M. Rheault s’est assuré de la collaboration du directeur de la sécurité incendie, M. Sylvain Poulin, du directeur général adjoint, M. Dany Fournier, et de la directrice générale de la Municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse, Mme Lucie S. Poulin, qui se sont tous impliqués avec professionnalisme tout au long de la démarche.

Toutes les futures acquisitions seront la propriété commune des deux municipalités. L'acquisition de ces futurs équipements sera assumée par les deux localités, selon un prorata équivalent à 80 % pour Lac-Etchemin et 20 % pour Saint-Luc-de-Bellechasse. Il en va de même pour le budget de fonctionnement de la brigade regroupée qui sera de l'ordre de 217 698 $ pour l’année 2009.

Brigade de 28 pompiers
La nouvelle brigade réunie regroupera 28 pompiers volontaires, soit 20 de Lac-Etchemin et 8 de Saint-Luc-de-Bellechasse. Le service intermunicipal de la sécurité incendie sera dirigé par l’actuel directeur de la sécurité incendie de la Municipalité de Lac-Etchemin, M. Sylvain Poulin. À titre consultatif, un comité de sécurité publique, formé de 2 élus provenant des municipalités parties à l’entente et du directeur, se réunira au besoin et aura pour mandat de conseiller le directeur de la brigade dans ses opérations, en plus de l’appuyer et de l’accompagner dans la préparation des futurs budgets.

Selon le maire René Leclerc ''ce regroupement était rendu nécessaire pour la municipalité de Saint-Luc et ses résidants qui n’avaient pas la capacité financière, ni les moyens, de financer l’achat d’équipements spécialisés de plus en plus coûteux ainsi que débourser de 300 000 $ à 350 000 $ pour l’acquisition d’un véhicule incendie neuf''. Le maire Jean-Guy Breton a poursuivi en soulignant la difficulté de recruter des pompiers volontaires qui doivent suivre 375 heures de cours pour recevoir leur certification. Il s'agit d'une autre bonne raison qui a mené à la signature de cette entente intermunicipale qui permet dès lors aux deux municipalités de posséder une force de frappe substantielle en ressources humaines spécialisées qui interviennent avec des équipements et des véhicules conformes aux normes.

Les maires, René Leclerc et Jean-Guy Breton soulignent que la signature de cette entente a été facilitée par l’ouverture d’esprit des élus et des gestionnaires qui ont su mettre de côté l'esprit de clocher et travailler pour le bien de leur communauté respective. Ceux-ci soulignent que les 4 625 résidants des deux municipalités devraient profiter pleinement des avantages de ce regroupement. L'entente est d'une durée de 5 ans renouvelable d'année en année et prévoit une « clause de non-renouvellement» en cas de mésentente dans le futur.

Imprimer ce texte
Claude Morin

Il exhorte les citoyens à se rendre voter lundi

Claude Morin est fier de son bilan dans Beauce-Sud

Le député sortant de Beauce-Sud, M. Claude Morin, a rencontré les ...
Sécurité incendie - Etchemins

Entre Saint-Luc et Lac-Etchemin

Entente en matière de sécurité incendie

Le projet de regroupement des services de sécurité incendie de ...
francois bilodeau

Au CSSSB

Nomination de monsieur François Bilodeau

La directrice générale, madame Huguette Giroux, est heureuse ...
André Côté

Éducation et culture

Engagements d’André Côté du Parti québécois

Le candidat du Parti québécois de Beauce-Sud, M. André Côté, prend ...
AUSSI DANS L'ACTUALITÉ

Pour inciter les jeunes à revenir en région

Rencontre des intervenants en tourisme culturel de la Beauce

Robert Dutil invite les électeurs à voter

Le Cégep rend hommage à ses diplômés

Actualité  |  Commentaires  |  Archives  |  Avis de décès  |  Emplois  |  Calendrier  |  Recettes  |  Loterie  |  Horoscope  |  Sudoku

ÉditionBeauce en page d'accueil | Mobile | Annoncez sur ÉditionBeauce.com | Nous rejoindre
Copyright © 2008 Eox78 Inc. Tous droits réservés textes et photos