avec Google
Utilisateur :
Mot de passe :
En direct sur l'Actualité et les nouvelles de la Beauce Dimanche, 24 Juin 2007

 Les plus récentes nouvelles  Archives
100 ans de notariat chez les Gilbert
6/24/2007 7:59:05 AM
Me Martin Gilbert
Passionné d’histoire, le notaire Martin Gilbert, membre d’une famille où le notariat était à l’honneur, a eu l’excellente idée de créer un site internet qui rend hommage à cette lignée de Gilbert qui, depuis 1007, contribue à l’essor du notariat au Québec. (texte complet)
La fête en région
6/23/2007 2:32:31 PM
Fête nationale
La fin de semaine de la Fête nationale des Québécois est en cours et se poursuit jusqu’à lundi, dernier jour de congé de cette fin de semaine toute spéciale. Curieusement, cette année, c’est le samedi 23 juin que les principales célébrations ont lieu en Beauce, malgré que la véritable fête soit le 24 juin. (texte complet)
Légumes marinés à la façon de Solange Drouin
6/23/2007 7:18:51 AM
Solange Drouin
Intervenante à Centre femmes de Beauce depuis une dizaine d’années, Solange Drouin est une femme impliquée dans le milieu communautaire. (texte complet)
Un second barrage gonflable sur la Chaudière?
6/22/2007 5:55:54 AM
Barrage Scott
Décidément, le tourisme a tendance à se développer en Beauce. Il y a seulement 20 ans, on considérait le tourisme comme une industrie de troisième catégorie, sinon pire encore. On n’y attribuait peu ou pas d’argent et on ne retirait, comme conséquence, que peu ou pas de retombées. La Beauce était alors connue comme le Japon du Québec, mais certainement pas comme un site méritant une visite, sauf pour ses bars et son « nightlife ». (texte complet)
Des billets de spectacles ont remplacé des billets de contravention à Sainte-Marie
6/21/2007 2:03:30 PM
Pieds pesants Ste-Marie
Dans le cadre du plan de déploiement en sécurité routière à la Ville de Sainte-Marie, au volet local, le corps policier poursuit son opération Pieds pesante. (texte complet)
On fête la Saint-Jean à La Guadeloupe
6/21/2007 11:34:40 AM
tir de chevaux
Plusieurs activités vont se dérouler ce week-end au domaine La Guadeloupe pour souligner la Fête nationale des Québécois. (texte complet)
" On fête la Saint-Jean à La Guadeloupe 6/21/2007 11:34:40 AM

" Toute une trouvaille dans la Chaudière 6/21/2007 3:33:06 AM

" Une nouvelle conseillère en communication à la Caisse Desjardins du Centre de la Nouvelle-Beauce 6/21/2007 3:31:44 AM

" Mise en garde aux riverains du Lac-aux-Grelots sur la présence d’algues bleu-vert 6/20/2007 8:20:28 PM

" On a recueilli près de 7 000$ chez Pizza Hut 6/20/2007 6:14:13 PM

ARTICLE
Dr Diane Morin
Rapport sur le dépistage du diabète

4/25/2007 8:59:28 PM

Par René d'Anjou
La Direction de Santé publique et de l’évaluation (DSPE) de l’Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches rend public son rapport concernant la clinique de dépistage du diabète tenue à Thetford Mines le 19 octobre 2006.

À la suite d’un signalement, la DSPE a mené une enquête, et a estimé que des problèmes concernant du matériel utilisé pour faire les glycémies pourraient entraîner des risques de transmission de certaines maladies par le sang.

Rappel des faits
Un bénévole de Diabète Amiante a tenu une clinique de dépistage avec l’aide d’étudiantes infirmières auxiliaires. Une pharmacie a fourni du matériel pour faire des tests de glycémie par prélèvement au bout du doigt. Les étudiantes et le bénévole n’étaient pas formés pour utiliser cet appareil. Le même capuchon en contact avec la peau a été conservé tout au long du dépistage, sans désinfection. Environ deux cents tests de dépistage ont été réalisés. Le nom et les coordonnées des personnes dépistées n’ont pas été compilés. Il n’y a eu aucune supervision par un professionnel de la santé.

Interventions suite au signalement
Le 25 octobre 2006, le jour même du signalement, la DSPE a émis un communiqué pour retracer le plus rapidement possible les personnes ayant participé à la clinique de dépistage du diabète. Le CSSS de la région de Thetford a rapidement mené une intervention de prévention auprès des personnes possiblement exposées selon les recommandations de la DSPE (information, counselling, vaccination contre l’hépatite B et prises de sang en série pour détecter l’apparition de l’hépatite B, l’hépatite C ou le VIH). L’ensemble des personnes rejointes ont accepté la vaccination préventive contre l’hépatite B et les prélèvements.

Jusqu’à maintenant, aucune des 167 personnes suivies n’a présenté de tests démontrant l’apparition récente d’une de ces maladies. Le dernier prélèvement est prévu en mai 2007 et les résultats finaux devraient être connus en juillet 2007.

Recommandations de la Direction de santé publique et de l’évaluation
La DSPE a formulé des recommandations aux divers organismes impliqués et à la Direction générale de santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Tout appareil genre stylo piqueur servant à percer la peau pour des prélèvements sanguins capillaires devrait être muni d’un mécanisme de sécurité qui bloque complètement la sortie d’une lancette déjà utilisée. De plus, il faudrait que l’emballage et les instructions indiquent dans quelles conditions l’appareil doit être utilisé, de façon très évidente et facile à retrouver.

Les cliniques de dépistage grand public peuvent sensibiliser la population à certaines maladies et entraîner une consultation médicale précoce. Par contre, les opérations de prélèvement sanguin par des bénévoles comporteront toujours des risques d’accidents ou d’erreurs

La DSPE suggère que les experts fassent des recommandations sur les conditions de sécurité et de prévention à respecter lors des dépistages grand public et que tous les organismes, qui font de tels dépistages, soient encadrés de façon beaucoup plus stricte, soit par un guide ou des lignes directrices nationales officielles.

Les organismes qui tiennent des dépistages grand public à partir de prélèvement capillaire devraient revoir la formation de leurs bénévoles et de leurs employés. Chaque séance de dépistage devrait être encadrée sur place par une personne, dont le diplôme et l’appartenance à un ordre professionnel garantissent les compétences en matière de prévention des infections pouvant être transmises par le sang et en matière d’application de techniques de prélèvement sanguin. Il serait également plus prudent que les noms et coordonnées des personnes dépistées soient notés pendant ces cliniques.

Les milieux scolaires devraient être sensibilisés à l’importance de l’encadrement des stages impliquant des actes liés à des compétences professionnelles.

L’Ordre des pharmaciens devrait enquêter sur la pratique qui a mené à cette situation et émettre des recommandations et des règles de pratique auprès de ses membres.

Toutes ces recommandations ont été transmises au directeur national de santé publique (DNSP) et au MSSS en décembre 2006. Des suivis ont été effectués pour l’ensemble des éléments notés.


Imprimer ce texte
| Nous rejoindre |
Copyright © 2006 Eox78 Inc. Tous droits réservés textes et photos