Édition Beauce - L'actualité et les nouvelles de la Beauce
ACCUEIL
 ACTUALITÉ RÉGIONALE 
Aujourd'hui    |     Actualités régionales     |     Affaires     |     Culture     |     Communautaire     |     Sports     |     Nouvelles de la semaine     |    archives

Un jeune Georgien qui nous fait honneur

Jérôme Lapointe «exemple de réussite»

Jérôme Lapointe

«Aux âmes bien nées, la réussite n'attend point le nombre des années» (Corneille, poète français du 17e siècle). On ne saurait si bien dire lorsqu'on songe à ce jeune georgien, Jérôme Lapointe, qui vient de se mériter la Médaille du Lieutenant-gouverneur, M. Pierre Duchesne, pour la jeunesse, ainsi que le Certificat d'excellence De Vinci.

Par Yvon Thibodeau
7/31/2010 12:32:15 AM

Nous sommes bien souvent portés à exprimer un jugement assez sévère envers la jeune génération qui nous succédera. Nous oublions que lorsque nous avions leur âge, nous n'étions pas tous des petits anges à qui on aurait, selon l'expression populaire, donné le Bon Dieu sans confession. Cependant, je suis assuré que la majorité des jeunes qui doivent composer avec les divers changements qui se produisent de nos jours sauront faire face à ces défis, et réussiront à se démarquer, afin d'occuper une place de choix dans la société. Jérôme Lapointe, un brillant jeune homme de notre région, en est le parfait exemple.

Jérôme est le fils de Johanne Rodrigue et de Pierre Lapointe de Saint-Georges. Son grand-père maternel, Gérard Rodrigue, était propriétaire de la Boulangerie Saint-Georges, dont les plus âgés d'entre nous se souviendront. Celui qui étudie présentement en génie physique à la Polytechnique de Montréal vient tout juste de se voir attribuer la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse, qui lui fut remise par Son Excellence Pierre Duchesne. Afin d'être admissible à l'attribution de cette médaille, un élève doit entre autres avoir été recommandé par le directeur-général de son établissement, et avoir fait preuve d'un dépassement de soi, et d'abnégation par son implication tangible au sein de son milieu scolaire ou communautaire.

On dit souvent qu'un malheur n'arrive jamais seul; on pourrait sans doute en dire autant en ce qui concerne les bonnes nouvelles. En plus de recevoir la Médaille du Lieutenant-gouverneur, Jérôme s'est également vu remettre le Certificat d'excellence De Vinci, décerné par l'École Polytechnique à ses 10-20 meilleurs membres de l'Université. Étudiant en génie physique, ce jeune homme termine présentement sa maîtrise (spécialisation optique/photonique), et amorcera en septembre des études en vue de l'obtention de son doctorat. Au cours de sa maîtrise, Jérôme a obtenu un brevet pour avoir développé un dispositif variant le diamètre de la pupille d'une prothèse oculaire. A la lumière de ses résultats de recherche dans plusieurs domaines de la physique, de nombreux articles scientifiques sont découlés, dont un dans Nature Eye. Il a aussi été à la tête de plusieurs groupes, notamment en étant directeur du Comité des étudiants de génie physique et de la Société technique Polyprojet, qu'il a fondée en 2008. Jérôme a-t-il toujours été un jeune garçon très sérieux, comme on pourrait le penser de la part d'une personne qui se lance dans des domaines aussi complexes? Apparemment, tel ne fut pas le cas, du moins si j'en juge d'après les informations qu'il m'a fournies, concernant la rédaction de ce reportage. Voici d'ailleurs un copier/coller du courriel qu'il m'a envoyé il y a quelques jours, en réponse à mes questions le concernant.

«J’ai habité dans cette chaleureuse ville qu'est Saint-Georges jusqu’à l’âge de 20 ans. J’ai fait partie de l’équipe élite de soccer de St-Georges pendant une dizaine d’années, et on jouait dans la ligue de soccer Québec-Métro. J’ai aussi été coach d’une équipe locale pendant quelques étés. Mon primaire fut complété à l’école Petit Castor et Lacroix. Parce que j’étais trop tannant (je détiens sûrement encore le record du nombre de plaintes et de billets informatifs concernant mon mauvais comportement; j’en ai fait voir de toutes les couleurs à mes chers parents). Ces derniers m’ont par la suite envoyé dans une école privée (École Jésus-Marie de Beauceville) où j’ai fait mes trois premières années de secondaire. Puis j'ai fait mon secondaire 4 et 5 à la Polyvalente de Saint-Georges. J’aimais les maths et la physique et je n'apportais aucune importance aux autres matières.

Pendant mon secondaire, j’ai aussi été un an représentant des jeunes au Conseil administratif de la Maison des jeunes. J’ai fait mon Cégep au Cégep Beauce-Appalaches en science de la nature (pure). Pendant ce temps, j’ai été serveur au restaurant Le Mondo. Entre le Cégep et l’université à Montréal, j’ai travaillé un an à temps plein à Saint-Joseph pour Bonneville Portes et Fenêtres. Oui, je reviens 2 ou 3 fois par année en Beauce voir ma famille et mes amis. Je ne manque jamais le temps des Fêtes et le temps des sucres. Ça fait plus de cinq ans que je suis avec ma douce fiancée, Maude Giordanengo, qui est ingénieure junior en géologie, et qui a fait une maîtrise en géothermie à l’École Polytechnique de Montréal.»

La passion de Jérôme pour la recherche est de celles qui se transmettent. Il saisit les possibilités qui lui sont offertes d'enseigner, à titre de répétiteur entre 2008 et 2009, puis d'enseignant du cours Électricité et magnétisme à partir de l'année 2009. Ses succès de pédagogue lui valent d'être promu coordonnateur de cours à l'été 2009, chose rare pour un étudiant du bac. Ce grand sportif pratique régulièrement le soccer, le hockey, la course à pied et le snowboard. Il a concilié son amour de la nature et de la vie au grand air avec son intérêt pour les expériences hors frontières, en ayant planté au cours de son baccalauréat, plus d'un demi-million d'arbres, en Ontario, en Australie et sur la Côte-Nord.

Notons qu'il a ensuite été sélectionné comme meilleur chargé de cours de l'année préparatoire, pour l'année 2009-2010. Voilà de quoi rassurer les parents qui sont quelques peu préoccupés par les petits écarts de conduite somme toute passagers de leur progéniture. Et quel beau message d'espoir pour tous ces jeunes qui hésitent à poursuivre leurs études, en se disant qu'ils ne pourront jamais réussir dans la vie! Jérôme Lapointe est le parfait exemple de la réussite! Personnellement, mon cher Jérôme, je n'ai qu'un souhait à formuler à ton endroit. J'espère que tu bénéficieras d'une excellente santé, afin que tu puisses aller au bout de tes rêves. Tu es jeune et tu as toute la vie devant toi. Profite en mon jeune!

Pour en connaître un peu plus sur Jérôme Lapointe, cliquez sur les liens suivants :
Profil de Vinci
Polytechnique Montréal
Lieutenant-gouverneur du Québec

Imprimer ce texte
ABNA - immigrants

Accueil en Beauce des nouveaux arrivants

Mieux se connaître autour d’un pique-nique

Dimanche, le 8 août prochain, les Beaucerons sont invités à se ...
Cool 1

Invité de Patrice Moore

René d'Anjou à COOL-FM

Dès qu'il a appris que le journaliste René d'Anjou avait pris la ...
Jérôme Lapointe

Un jeune Georgien qui nous fait honneur

Jérôme Lapointe «exemple de réussite»

Nous sommes bien souvent portés à exprimer un jugement assez ...

Un souper-bénéfice à prix populaire le 8 août

La CJS Minimix vous invite à son souper spaghetti

Dans le but de promouvoir leurs services et de voir au ...
AUSSI DANS L'ACTUALITÉ

Rassemblement des familles Veilleux, Bégin et Kirouac

Formation d’un groupe de médecine de famille

Journée «portes ouvertes» à l’EEB

Il faut sauver le... «Village miniature Baillargeon»

Actualité  |  Commentaires  |  Archives  |  Avis de décès  |  Emplois  |  Calendrier  |  Recettes  |  Loterie  |  Horoscope  |  Sudoku

ÉditionBeauce en page d'accueil | Mobile | Annoncez sur ÉditionBeauce.com | Nous joindre
Copyright © 2009 Eox78 Inc. Tous droits réservés textes et photos